jeudi 20 juillet 2017

Soupe froide de courgette et menthe, émietté de chèvre et pain grillé au beurre d'ail noir




Quand il fait chaud comme en ce moment, on n'a pas vraiment envie de manger chaud. Et j'avoue ne pas être une grande fan des salades en tout genre (bien qu'elles soient bien pratiques !).
Je préfère les soupe froides. Certes, elles sont un peu moins faciles à transporter dans les lunch box du midi. Mais pour un dîner frais et léger elles sont parfaites !

Aujourd'hui je vous propose donc une soupe toute simple, prête rapidement avec des légumes de saison et des toasts à l'ail noir !
On m'a offert de l'ail noir il y a quelque temps. Pour le moment je tâtonne encore pas mal sur son utilisation en cuisine. Il est de couleur noir (comme son nom l'indique), très fondant et doux en bouche. Rien à voir avec le goût de l'ail (pourtant c'est bien le même !). Il a des notes sucrées, qui me rappellent un peu le réglisse. J'aime beaucoup son petit goût. Au Japon il est utilisé dans la fabrication de chocolats. Chocolats souvent offerts à l'occasion de la St Valentin. Au début quand j'ai lu ceci j'ai été super sceptique. Mais après avoir goûté, en effet, mes prochains tests seront chocolatés !
De plus, l'ail noir serait plutôt bon pour la santé, anti-oxydant, etc. Si vous êtes curieux et que vous voulez en savoir plus, cliquez ce lien : Le Mystère de l'ail noir !

Revenons à cette soupe froide !
Pour 1 personne, pour un plat complet, il vous faudra :
- 1 petite courgette ;
- 1 petit morceau de poivron vert (il m'en restait environ 1/3 dans le frigo) ;
- 1 petit oignon (ou 1/2) ;
- 1cc de cumin ;
- menthe sèche (ou fraîche... je n'avais que de la sèche sous la main et c'était parfait ) ;
- 150ml d'eau (on peut, bien sûr, utiliser un bouillon.)
- huile d'olive ;
- piment d'Espelette (facultatif) ;
- sel, poivre ;
- un petit morceau de chèvre en bûche.

Pour les toasts au beurre d'ail noir :
- du pain (rassi c'est parfait) ;
- 10g de beurre 1/2 sel (ou doux, dans ce cas il faudra penser à ajouter un peu de sel) ;
- 1 gousse d'ail noir.

Couper l'oignon, la courgette et le poivron en petits dés.
Mettre un peu d'huile d'olive dans une casserole, verser les légumes et les faire revenir très rapidement (5mn, pas plus). Ajouter le cumin, sel, poivre, la menthe et 1 pointe de piment d'Espelette. Verser l'eau, remuer et laisser sur feu doux environ 20mn, le temps que les légumes s'attendrissent.
Verser le tout dans le blender et mixer ! Mettre la soupe au frais au minimum 2h !

Préparation du beurre d'ail :
laisser les 10g de beurre à température ambiante afin qu'il soit plus facile à travailler. Une fois qu'il est assez mou, ajouter la gousse d'ail noir. Bien écraser et mélanger le tout (l'ail noir a une consistance molle, inutile de le couper). Couvrir et réserver au frais jusqu'à utilisation.

Au moment de servir, verser un tout petit filet d'huile d'olive, ajouter un morceau de chèvre émietté.
Toaster au grille pain des morceaux de pain. Les tartiner de beurre d'ail noir.

Bon appétit !



dimanche 16 juillet 2017

Fleurs de courgettes au boeuf et parmesan


L'an dernier, en vacances, nous sommes allés faire un tour en Italie. Là, j'y avais trouvé des fleurs de courgettes. Comme je voulais tester, j'en avais acheté. Je les avais farcies de fromage de chèvre mais je n'avais pas été trop convaincue.
Cette année, nous sommes de nouveau allés faire quelques achats en Italie. Et j'ai récidivé ! Mais cette fois j'ai pensé avec mon cerveau de carnivore ! Je les ai farcies avec de la viande ! Et là...  j'ai été convaincue !!

Pour 2 personnes :
- 200g de bœuf haché ;
- 1 petit oignon ou 1/2 gros ;
- environ 20 fleurs de courgettes ;
- 1 gousse d'ail ;
- 1cc de paprika fumé ;
- 1 jaune d'œuf ;
- sel, poivre ;
- parmesan ;
- huile d'olive.

Les fleurs de courgettes fanent très vite. Je conseille donc de les acheter le jour même et de les mettre dans dans l'eau, comme pour un bouquet de fleurs traditionnel jusqu'à utilisation.

Préchauffer le four à 180°C.
Émincer finement l'oignon et le faire très légèrement doré dans une poêle huilée.
Couper l'ail en tous petits morceaux (ou le hacher). Mélanger la viande avec l'ail, l'oignon, le jaune d'œuf, et le paprika. Saler et poivrer.

Enlever très délicatement le pistil et passer les fleurs rapidement sous l'eau. Attention, elles sont très fragiles, il faut faire en sorte de les déchirer le moins possible !

Former de petits boudins de farces et les placer dans les fleurs de courgettes. Attention, c'est très délicat. Mieux vaut commencer par un petit peu de viande puis en ajouter un peu après. Une trop grosse portion d'un coup peut déchirer la fleur et elle ne pourra plus se refermer sur la farce.



Huiler légèrement un plat à gratin et y déposer les fleurs farcies.
Arroser d'un filet d'huile d'olive et enfourner environ 20 à 30mn en retournant à mi-cuisson.
Les fleurs doivent avoir un aspect légèrement fané et doivent dorer légèrement (comme sur la photo !). (Je suis approximative sur le temps de cuisson, car, d'une, ce n'était pas mon four. Et de deux, il s'agissait d'un combi four/micro-ondes). Je conseille donc de bien surveiller la cuisson !!

Au moment de servir, ajouter quelques copeaux de parmesan !







mercredi 28 juin 2017

Tarator (soupe froide bulgare)


Il fait bien chaud en ce moment ! Nous n'avons pas très envie de dîner chaud, et pour changer des éternelles salades (elles sont très pratiques, il faut l'avouer), j'ai eu envie de soupes froides !
Alors, évidemment, quand on pense "soupe froide", on pense en 1er à l'Espagne et à son gaspacho ! C'est bon, c'est goûteux, c'est frais ! Mais j'avais envie de changer ! Et puis je me suis souvenue de cette soupe froide que mon amoureux m'avait fait goûter lors d'une roda de Capoeira sur les quais de Seine ! Un Tarator ! Une soupe froide qui vient de Bulgarie ! ça ressemble un peu à un tzatziki mais en version plus liquide. Et comme j'adore le tzatziki. Vous pourrez, dorénavant, penser à la Bulgarie quand on vous parlera de soupes froides !

Pour 2 bols :
- 1/2 concombre ;
- 1 petite gousse d'ail ;
- 250g de yaourt nature style Bulgare ou Grec (mais ça fonctionne aussi très bien avec du fromage blanc) ;
- 25cl d'eau ;
- 1cs d'huile d'olive ;
- aneth fraîche ;
- environ 4-5 noix ;
- sel et poivre.

Couper le concombre en petits morceaux (on peut le râper, personnellement, je préfère en petits morceaux). Hacher la gousse d'ail. Concasser les noix (en garder 1 pour la déco).
Mélanger le yaourt avec l'ail, le concombre, les noix, l'eau, l'aneth, le sel et le poivre.
Garder au frais !
Au moment de servir, verser dans des bols, ajouter un peu d'huile d'olive et quelques morceaux de noix pour la déco.

Rien de plus simple ! Et tellement bon et frais pour les soirs d'été !


samedi 24 juin 2017

Sandwich chic et frais concombre/saumon


Il fait chaud, du coup j'ai envie de manger frais, et surtout je ne veux pas rester en cuisine avec plaques et four !
j'avais un petit concombre au frigo, et je me suis souvenue d'un joli sandwich que j'avais vu chez 750g !
Parfait pour mon dîner ! ces petits sandwichs sont aussi bons que beaux ! Et le concombre apporte une vrai fraîcheur qui le rend tout léger à manger. Et puis, on peut choisir sa garniture ! Chez 750g ils étaient au saumon fumé, j'en avais, mais je n'ai pas du tout suivi la recette pour la garniture.

Pour 2 sandwichs (coupés en 4) :
- 4 tranches de pain de mie (de préférence sans croûte) ;
- 1 petit concombre ou 1/2 ;
- 4 à 5 tranches de saumon fumé ;
- 1cc de jus de citron ;
- 1 petite gousse d'ail ;
- 1 petite échalote ;
- 1 kiri (ou autre fromage frais) ;
- 1 petit morceau de chèvre en bûche (facultatif) ;
- aneth sèche ou fraîche ;
- sel, poivre ;
- perles de citron (facultatif).

Laver le concombre et le couper en fines tranches dans la longueur à l'aide d'une mandoline.
Déposer les tranches sur du papier absorbant le temps de préparer le reste.
Dans un mixer, mixer le saumon, l'ail, l'échalote, le kiri, le chèvre et le jus de citron. Ajouter l'aneth, les perles de citron, le sel et le poivre. Bien mélanger.
Garnir généreusement les 4 tranches de pain de mie. Refermer en sandwich.
Recouvrir un 1er côté de tranches de concombre en les chevauchant légèrement. Couper ce qui dépasse.
Étaler une feuille de papier film et poser la partie du sandwich avec le concombre contre le film. Recouvrir la 2ème face du sandwich de la même façon. Refermer le papier film de façon à envelopper tout le sandwich. Faire la même chose pour le 2ème (les explications en photos ici).Placer au frais jusqu'à dégustation.
Au moment de servir, retirer le film et couper les sandwichs en 4 (dans les diagonales).

On a vraiment beaucoup aimé ces petits sandwichs !
A refaire très vite!


mardi 13 juin 2017

Bricks pommes de terre/thon


J'avais vu cette recette sur un magazine chez ma soeur.
Je voulais la copier mais j'ai oublié, donc j'ai fait de tête. A la base il fallait mettre de la coriandre fraîche, mais comme je n'aime pas ça, je l'ai remplacé par un mélange de menthe et persil frais.
Il y avait aussi 1 oeuf, mais je m'en suis souvenue à la fin de mes pliages... ça fonctionne très bien sans !

Pour 10 unités :
- 5 feuilles de brick ;
- 1 grosse pomme de terre ;
- 1/2 boite de thon au naturel ;
- 1/2 oignon (ou 1 entier si il est petit) ;
- 4 feuilles de menthe fraîche (+ pour la sauce) ;
- du persil frais (au goût) :
- sel et poivre.

Pour la sauce d'accompagnement (facultatif)
- 1 yaourt nature ;
- des feuilles de menthe fraîche (environ 3) ;
- 1 grosse gousse d'ail ;
- sel et poivre.

Faire cuire la pomme de terre à l'eau (perso, je l'épluche et la coupe avant, mais c'est selon les habitudes de chacun !)
Couper l'oignon en petits morceaux.
Écraser la pomme de terre cuite en purée, ajouter l'oignon, le thon, et les herbes finement ciselées. Bien mélanger, saler et poivrer.
Couper les feuilles de brick en 2, les badigeonner légèrement d'huile d'olive.
Plier chaque 1/2 feuilles en deux sur la longueur. Déposer une bonne cuillère à café de farce dans un coin et fermer en formant un triangle.
C'est plus clair sur l'illustration ci-dessous :


Déposer le tout sur une plaque recouverte de papier cuisson. A l'aide d'un pinceau, badigeonner légèrement les bricks d'huile d'olive.
Enfourner 15 à 20mn. Les bricks doivent être dorées (ça va assez vite !)

Pendant la cuisson, préparer la sauce.
Couper ou hacher l'ail. Ciseler finement la menthe.
Mélanger le yaourt, l'ail, la menthe, poivrer et saler.

Servir les bricks chaudes ou tiède avec la sauce !

Je pense que j'essaierai de nouveau en ajoutant l’œuf cette fois ! Pour voir la différence ! Et avec de la coriandre, pour ceux de mon entourage qui aiment !





lundi 12 juin 2017

Galettes de patate douce aux épices à Colombo


A la maison, on ne mange des patates douces qu'en version frites ou soupes.
Sinon, c'est pas trop notre truc.
Il y a quelques jours, alors que je cherchais ce que j'allais bien pouvoir préparer pour le dîner, je me suis aperçue qu'il me restait une patate douce. Un peu juste pour faire des frites, et il commence à faire un peu trop chaud pour une soupe.
J'ai donc pensé au rostïs de pommes de terre. Mais sans pommes de terre !!

Pour 10 galettes de 7cm de diamètre.
- 1 grosse patate douce ;
- 1 oignon ;
- 1 gousse d'ail ;
- 1cs d'épices à Colombo ;
- 1cs de persil sec ;
- 2 oeufs ;
- 70g de gruyère râpé ;
- sel et poivre.

Préchauffer le four à 180°C.
Éplucher et râper la patate douce.
Couper en petits morceaux l'ail et l'oignon.
Mélanger ensemble tous les ingrédients (attention à ne pas trop saler !).

Recouvrir une plaque de papier cuisson.
A l'aide d'un cercle à pâtisserie (le mien a un diamètre de 7cm), former des galettes : déposer au centre du cercle environ 1cs 1/2 (voir 2) et bien tasser. Retirer délicatement le cercle et recommencer jusqu'à épuisement de la pâte.
On peut, bien sûr, faire sans ! C'est juste pour avoir des galettes bien nettes et de même taille !

Enfourner environ 20mn. Les bords doivent légèrement se colorer !

Pour la sauce (facultatif !)
Couper en petits morceaux une échalote. La mélanger à un yaourt nature et une 1cc de curry.

Servir chaud ou tiède.


mardi 16 mai 2017

Gelée de café et lait


Il y a deux choses auxquelles je suis complètement accro : Le chocolat et le café !
C'est simple, si je vais quelque part où il n'y en a pas, ou si je sais qu'il va m'en manquer, et bien je ne fais que penser à ça ! Il me faut tous les jours ma dose de café et de chocolat...
Alors quand j'ai vu la recette de Gelée de café (au lait) du blog Macaronette et Cie, ça m'a tout de suite parlé ! La gelée de café est un petit dessert que l'on trouve au Japon (et oui ! ça surprend un peu !)
Cette recette m'a beaucoup intriguée, d'abord parce que je n'avais jamais pensé au café sous cette forme (oui !!), et puis encore moins au lait ! J'étais très curieuse de voir ce que ça donnait !
La texture surprend au début ! Ma fille qui a goûté, a tout de suite été "gênée" et m'a dit direct qu'elle n'aimait ce côté gélatine craquante qu'apporte l'agar-agar. Mais une fois la 1ère cuillerée et la surprise en bouche passée, et bien c'est super agréable ! C'est bon ! on sent bien le goût du café, c'est peu sucré et on retrouve le côté "doux" du lait. J'ai franchement été agréablement surprise par ce petit dessert ! Moi qui en mange peu, je pense que celui ci sera assez souvent dans mon frigo !

Pour réaliser cette gelée, j'ai fait un mixe de deux recettes : J'ai donc utilisé la recette de Macaronette et Cie pour la partie lactée, et celle de Cuisine BIO Japonaise pour la partie au café (en modifiant quelques quantités).

Pour la gelée de café :
- 500ml d'eau ;
- 2cc de café soluble ;
- 40g de sucre ;
- 1cc d'agar-agar.

Pour la gelée lactée (pour cette partie je n'ai pas changé les quantités) :
- 300ml de lait (normalement entier, mais j'ai mis du demi écrémé et c'était très bien) ;
- 100ml de crème liquide entière (là aussi, je n'avais que de l'allégé et pas de soucis !) ;
- 1cc d'agar-agar ;
- 20g de sucre.

Commencer par la gelée de café :
Dans une casserole, verser l'eau et l'agar-agar. Faire chauffer et porter à ébullition pendant 2mn tout en remuant. Retirer du feu, ajouter le sucre et le café, mélanger de nouveau et verser dans un plat (j'ai utiliser un moule à cakes). Laisser refroidir et placer au frigo 2h, le temps que la gelée soit bien prise.

Pour la gelée au lait :
Porter le lait à ébullition et ajouter l'agar-agar. Remuer en maintenant l'ébullition pendant 2mn.
Retirer du feu et ajouter la crème et le sucre. Bien mélanger de nouveau et laisser à température ambiante juste avant que l'agar-agar prenne.

Pendant ce temps, découper des cubes dans la gelée de café. Les déposer dans des verres (ou coupelles, etc.).
Verser dessus le mélange lacté pendant qu'il est encore assez liquide. Laisser dépasser quelques cubes de café. Laisser prendre et conserver au frais !

A servir à la sortie de frigo ou à température ambiante (à tout moment de la journée) !! J'ai testé les deux versions et j'ai eu une petite préférence pour la dégustation à température ambiante !