samedi 30 janvier 2016

Steack végétarien


Vous aviez prévu une soirée burgers entre amis mais certains sont végétariens ? Aucun problème ! Voici de quoi les contenter ! J'avais trouvé la recette sur le blog "Petits repas entre amis", j'ai juste modifié quelques petites choses (comme à mon habitude !!).

Pour environ 8 "steacks" (diamètre 7cm) :

- 1 boite de haricots rouges ;
- 10cs de quinoa cuits ;
- 2cs de maïs ;
- 1 petite gousse d'ail ;
- 1cs de levure maltée (Si vous n'en avez pas, ça fonctionne sans !) ;
- 2cs de farine de pois chiche (ou de farine de blé) ;
- épices et herbes au choix ;
- sel, poivre.

Le matin ou la veille, faire cuire le quinoa comme indiqué sur l'emballage. Laisser refroidir et séché. Il doit être le moins humide possible au moment de l'utilisation.

Préchauffer le four à 180°C
Mixer tous les ingrédients. On obtient une pâte compacte mais assez collante, si elle semble vraiment trop collante on peut ajouter un peu de farine.
Recouvrir la plaque du four de papier cuisson et à l'aide d'un cercle à pâtisserie individuel, former des "steacks" bien ronds. Bien tasser et lisser le dessus.
Enfourner environ 15/20mn et servir !

La 1ere fois que j'en ai préparé, je les ai accompagné du restant de maïs, de tomates, de sauce "béarnaise" végan et de galettes pour wraps


samedi 23 janvier 2016

Mont Blanc



ça fait un petit moment que je voulais essayer le fameux Mont Blanc ! De la meringue, de la crème de marron et de la chantilly, ça ne semble pas si compliqué ! Le 2ème défi Sugar Paris tombe donc au bon moment ! le thème étant : 100% blanc, c'était le moment pour moi de travailler le Mont Blanc !
Je l'ai un peu "revisité" niveau visuel. Pour la version traditionnelle c'est la crème de marron qui recouvre le tout.

Pour 4 Monts Blancs individuels (j'ai utilisé un moule 1/2 sphère de 7cm de diamètre) :

Pour la meringue :
- 2 blancs d’œufs ;
- 55g de sucre en poudre ;
- 55g de sucre glace.

Pour la chantilly :
- 4cs de sucre glace ;
- 20cl de crème liquide entière bien froide ;
- 100g de mascarpone.

Pour la crème de marrons :
- 100g de crème de marrons ;
- 1cc de mascarpone ;
- quelques gouttes (très peu) de rhum (facultatif).

1ère étape, la meringue :
Préchauffer le four à 100°C.
Fouetter les blancs d'oeufs au batteur, lorsqu'ils moussent, ajouter le sucre en poudre et monter en neige bien ferme. On doit obtenir le fameux "bec d'oiseau". Ajouter le sucre glace délicatement avec une maryse, le mélange va devenir brillant.
Avec une poche à douilles, former des cercles de meringues, de la taille des dômes, sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Enfourner 1h à 1h30.


2éme étape, la crème de marrons :
Pendant la cuisson des meringues, mélanger la crème de marron avec un peu de rhum et la cuillère à café de mascarpone. Remplir des 1/2 sphères de la taille de cake pop. Placer au congélateur environ 1h. La crème va légèrement se raffermir, elle sera plus facile à insérer au centre de la chantilly.

3ème étape, la chantilly :
Placer la crème et le fouet du batteur au congélateur 15 à 30mn avant de monter la chantilly.
Battre le mascarpone avec la crème. Quand elle commence à bien monter, ajouter le sucre glace et continuer de fouetter jusqu'à une consistance assez ferme.
Remplir les 1/2 sphères de crème, ajouter au centre 2 1/2 sphère de crème de marrons en appuyant légèrement.
Placer au congélateur environ 1h, la chantilly va durcir, ce sera plus facile à démouler et décorer.
Conserver le restant de chantilly au frais pour la déco (ou pour autre chose !!)



Le montage :
Démouler les 1/2 sphères sur les cercles de meringues.
Décorer avec le reste de chantilly. J'ai utilisé une poche à douilles avec une douille plate pour former des blocs de glace.

Placer au frais jusqu'au moment de servir.


Vue de l'intérieur !





jeudi 14 janvier 2016

Bûche poire-chocolat/caramel et éclats de nougatine de noix


Le Salon Sugar Paris sera de retour en mars à la Porte de Versailles.
A cette occasion l'équipe du Sugar Paris lance des défis aux bloggeurs, et ce, jusqu'à la date du salon.
Il y aura en tout 6 défis à réaliser !
Voici donc le 1er : la bûche qui brille ! Voilà comment j'ai pu préparer ma 1ere bûche ! Et pour une première, je suis assez fière de moi ! Alors j'ai pas mal "bûché" (c'est le cas de le dire !), j'ai hésité entre plein de parfums, plein de textures etc. Je la voulais légère, gourmande et fraîche. J'ai demandé l'avis de gourmand et j'ai fini par trouver !

Génoise :
- 2 oeufs ;
- 70g de sucre ;
- 60g de farine ;
- 20g de beurre mou ;
- fève tonka (facultatif).

Mousse à la poire :
- 300g de poires au sirop ;
- 35cl de crème entière bien froide (pas de light sinon elle ne montera pas !) ;
- 4 feuilles de gélatine;
- 100g de sucre glace.

Nougatine de noix :
- 60g de sucre ;
- 65g de noix.

Feuille chocolat-nougatine :
- Carreaux de chocolat au lait ;
- Nougatine de noix.

Mousse chocolat/caramel :
- 1 tablette de 170g de chocolat au caramel ;
- 30cl de crème entière bien froide ;
- 3 feuilles de gélatine ;
- 1 pincée de fleur de sel (facultatif) ;

Glaçage au chocolat :
- 15g de chocolat en poudre non sucré ;
- 75g de crème liquide ;
- 90g d'eau ;
- 110g de sucre ;
- 2 feuilles de gélatine.

1ere étape : la génoise :
Préchauffer le four à 180°C.
Faire mousser les oeufs avec le sucre, le mélange doit doubler, voir tripler de volume. Ajouter la farine, un peu de fève tonka râpée (attention, il en faut peu, le goût de la fève tonka est assez fort !), terminer avec le beurre.
Verser sur une petite plaque recouverte de papier cuisson, et enfourner 10mn.
Laisser refroidir sur une grille et découper par rapport à votre moule, de façon à avoir la base de la bûche. Mettre de côté.

2ème étape : la mousse aux poires.
Réhydrater les feuilles de gélatine dans de l'eau froide.
Mixer les poires en purée (sans le sirop).
Faire chauffer un peu de purée de poire, y ajouter la gélatine. Quand celle-ci est bien dissoute, ajouter au reste de purée de poire.
Monter la crème bien froide avec le sucre en chantilly ferme.
Incorporer délicatement à la mousse de poire.
Verser cette mousse dans le moule à bûche (j'ai pris un moule à cake, j'ai recouvert le fond de papier cuisson). Placer au frais (j'ai carrément mis au congélateur), le temps des dernières préparations.

3ème étape : la nougatine de noix.
Casser les noix de façon a obtenir de petits morceaux.
Faire fondre le sucre dans une casserole.
Quand il commence à se colorer, ajouter les morceaux de noix. Bien les enrober.
Verser la nougatine entre 2 feuilles de papier cuisson et étaler le plus possible avec un rouleau à pâtisserie afin d'avoir une feuille de nougatine la plus fine possible.
Laisser refroidir (ça va assez vite) et casser la nougatine. En mixer légèrement une petite partie pour la feuille chocolatée. Laisser de coté protégée par le papier cuisson dans un endroit bien sec.

4ème étape : la feuille de chocolat à la nougatine.
Faire fondre le chocolat au lait (j'ai utilisé 6 g.ros carreaux, j'en ai eu trop).
Verser sur une plaque en silicone ou une feuille de papier cuisson (j'ai utilisé le moule minis tablettes en silicone), recouvrir de poudre de nougatine et laisser prendre au frais.

5ème étape : la mousse chocolat-caramel :
Réhydrater la gélatine.
Faire fondre les 170g de chocolat au caramel, y ajouter la gélatine, bien mélanger.
Monter la crème en chantilly et incorporer délicatement au chocolat.

Maintenant que nous avons tous nos éléments, nous pouvons passer au montage :
Sortir la mousse de poire du congélateur (ou frigo !!).
Déposer au centre, sur toute la longueur, une feuille de chocolat-nougatine (je n'ai pas mis sur toute la largeur, je voulais vraiment un petit insert).
Recouvrir de la mousse chocolat-caramel, puis de la génoise. Ne pas hésiter à bien appuyer sur la génoise. Placer au frais toute la nuit. Je l'ai laissé au congélateur, pour être sûre qu'elle soit bien prise et bien froide pour les finitions avec glaçage.

Le lendemain, préparer le glaçage :
Réhydrater la gélatine.
Porter à ébullition le sucre et l'eau. Ajouter le chocolat et la crème. Ajouter la gélatine hors du feu, mélanger et laisser refroidir (jusqu'à environ 35 degré. Le glaçage doit épaissir et pouvoir recouvrir le dos d'une cuillère tout en restant assez opaque).

Finitions :
Sortir la bûche du congélateur, la démouler sur une grille et la napper du chocolat. Bien répartir partout. Décorer aussitôt avec le reste de nougatine de noix, de paillettes, de reste de poire au sirop, etc... selon votre goût et votre créativité.
Laisser décongeler la bûche au frigo !