lundi 29 février 2016

Tarte au citron meringuée



Pour le 5eme défi Sugar Paris il fallait réaliser notre dessert fetiche ! Je ne suis pas un bec sucré et je n'ai donc pas de dessert fetiche, du coup, je vous propose celui de ma fille ! Si il y a bien quelque chose qu'elle me demande souvent c'est la tarte au citron meringuée ! C'est parti pour la recette !

Pour une grande tarte :
Pour le lemob curd :
- 70g de jus de citron ;
- 50g de sucre ;
- 2 oeufs ;
- 70g de beurre doux ;
- 1cs de Maïzena.

Pour la pâte (on peut utiliser une pâte sablée ou brisée toute prête !)
- 100g de beurre à température ambiante ;
- 50g de sucre glace ;
- 200g de farine ;
- 1g de sel ;
- 15g de poudre d'amande ;
- 1 oeuf.

Pour la meringue italienne :
- 2 blancs d'œuf ;
- 125g de sucre ;
- 50ml d'eau ;
- 1 pincée de sel.

Le lemon curd :
Fouetter les oeufs et le sucre, le mélange doit blanchir. Pendant ce temps, faire chauffer le jus de citron au bain marie. Verser le jus de citron sur le mélange oeufs/sucre, remettre sur feu doux (toujours au bain marie), mélanger. Le mélange va eoaissir, ajouter la Maïzena et continuer à mélanger jusqu'à la consistance d'une crème. Hors du feu, ajouter le beurre, bien l'incorporer, verser le lemob curd dans un saladier, couvrir au contact et laisser refroidir.

La pâte sucrée :
Crémer le beurre et le sucre dans le bol du robot avec la feuille.
Ajouter la farine, le sel et la poudre d'amande. Le mélange va prendre une consistance sablonneuse. Ajouter l'œuf et continuer à faible vitesse jusqu'à ce que la pâte soit homogène et forme une boule. Filmer et placer au frais 30mn.

Au bout des 30mn, préchauffer le four à 180 degrés. Étaler la pâte, foncer le loule, piquer la pâte à l'aide d'une fourchette et enfourner environ 20mn. La pâte doit être dorée ! Laisser refroidir.

Quand la pâte et le lelin curd sont froids, étaler le lelin curd en couche assez épaisse sur la pâte.

La meringue italienne :
Faire un sirop avec le sucre et l'eau. Pendant ce temps, fouetter les blabcs en neige avec la pincée de sel. Ils ne doivent pas être trop fermés à ce moment. Quand le sirop est prêt (le sucre doit être dissout), le verser en filet sur les blancs tout en continuant de fouetter. Fouetter le mélange jusqu'à total refroidissement. Le mélange doit être kisse, brillant et former le fameux "bec d'oiseau".
Remplir une poche à douille, décorer la tarte avec la meringue.
À l'aide d'un chalumeau, dorer la meringue. (A défaut, on peu passer la tarte très rapidement sous le grill).

Il ne reste plus qu'à servir !!


lundi 22 février 2016

Mousse menthe chocolat



Le 4ème défi Sugar Paris consistait à présenter une préparation de couleur verte !
Comme j'aime beaucoup l'association du chocolat avec la menthe, je me suis lancée dans une mousse verte !

Pour 6 petites verrines :
- 150ml de lait ;
- 6cs de sirop de menthe verte (voir plus selon les goûts) ;
- 1 jaune d'oeuf ;
- 30g de sucre ;
- 1 feuille de gélatine ;
- 10g de farine ;
- 15cl de crème liquide entière ;
- chocolat noir.

Réhydrater la feuille de gélatine dans de l'eau froide.
Dans un saladier, mélanger le jaune d'oeuf avec le sucre. Le mélange va devenir mousseux. Ajouter la menthe et la farine, bien mélanger.
Faire tiédit le lait dans une casserole. Verser le lait tiède sur le mélange précédent, puis remettre sur feu doux et laisser épaissir en remuant continuellement.
Hors du feu, ajouter la gélatine, bien mélanger, verser dans un bol, couvrir au contact et laisser refroidir (ou tiédir).

Placer la crème et le fouet du batteur au congélateur 15mn avant utilisation.
Avec un couteau économe, râper le chocolat en petits copeaux.
Fouetter la crème en chantilly et l'incorporer délicatement à la crème de menthe refroidie.
Ajouter délicatement les copeaux de chocolat à la mousse.
Remplir les verrines et placer au frais minimum 2h.




dimanche 14 février 2016

Mille-feuilles pamplemousse-estragon et poivre de Sichuan


Pour son 3ème défi, Sugar Paris nous demande de préparer un mille-feuilles sucré-salé (version dessert !). J'avais déjà goûté l'alliance du pamplemousse et de l'estragon, j'avais beaucoup aimé ! L'estragon se marie très bien avec les agrumes !
Je suis donc partie sur cette idée ! un curd pamplemousse-estragon, un feuilletage et une chantilly pour adoucir et casser un peu l'acidité du curd !
Pour le feuilletage, j'ai longtemps hésité à me facilité la vie en achetant une pâte feuilletée toute prête ! Mais j'ai souvent été déçue par ce genre de pâte lors de précédant essais de mille-feuilles. Aspect gondolé, trop épais... Le problème, c'est que moi et la pâte feuilletée maison ne sommes pas amies ! C'est trop long, le beurre trou la pâte, j'en mets partout ! bref, je ne suis pas douée et je n'aime pas faire de pâte feuilletée ! Et puis je suis tombée sur le feuilletage express de Christophe Felder sur le blog "C'est ma fournée !", cette version de feuilletage est faite pour moi !! et le résultat est nickel (surtout pour un mille-feuilles ) !

Pour 2 Mille-feuilles :


Le feuilletage (j'ai divisé par 2 par rapport aux proportions données) :
- 100g de farine ;
- 120g de beurre bien froid (le placé au congélateur 15mn avant) ;
- 2cc de sucre ;
- 1cc de sel ;
- 45g d'eau ;
- sucre glace.

Le pamplemousse curd :
- 1 gros pamplemousse ;
- 1/2 citron ;
- 1cs d'estragon séché ;
- 2 oeufs ;
- 75g de sucre en poudre ;
- 1cs de Maïzena ;
- 1cc rase d'Agar-Agar.

La chantilly au poivre de Sichuan :
- 20cl de crème liquide entière ;
- 10 grains de poivre de Sichuan ;
- 1cs de sucre glace.

2h avant :
Porter à ébullition 10cl de crème avec le poivre de Sichuan. Couvrir et laisser infusé jusqu'à utilisation.
Presser le pamplemousse et le demi citron. Placer l'estragon dans une boule à thé. Porter à ébullition les jus avec l'estragon, laisser infusé.

Préparation du curd :
Enlever la boule de thé avec l'estragon et filtrer. Dans une casserole, faire chauffer (au bain marie) le jus avec le sucre et les oeufs. Ajouter la Maïzena. Continuer la cuisson tout en remuant, le mélange va épaissir et prendre la consistance d'une crème qui se tient. Si ce n'est pas le cas, ajouter l'Agar-agar et porter à ébullition quelques secondes.
Verser dans un bol, couvrir au contact et laisser refroidir.

Préparation du feuilletage :
15mn avant de commencer, couper le beurre en cubes et le placer au congélateur. Mettre l'eau au frigo. Ces ingrédients doivent être bien froids !
Dans le bol du robot, mélanger avec la feuille la farine, le sucre et le sel, ajouter le beurre. Pétrir jusqu'à ce que la pâte soit bien amalgamée. Ajouter l'eau et pétrir de nouveau à vitesse rapide.
On obtient une pâte très collante, c'est normal ! Filmer la pâte et la placer au frais au moins 30mn.
Après ce temps de repos, préchauffer le four à 180°C. Fariner le plan de travaille, déposer la pâte, fariner le dessus de la pâte et l'étaler en rectangle (pour l'épaisseur, tout dépend de l'épaisseur que vous voulez donner à votre mille-feuilles, sachant que la pâte va se développer mais ne va pas vraiment gonfler). Déposer le rectangle de pâte sur une plaque recouverte de papier cuisson, recouvrir d'un autre papier cuisson puis placer une 2ème plaque sur le tout. Enfourner 15mn.
Sortir le feuilletage (pour ma part, il était déjà très doré à ma sortie du four !!), saupoudrer de sucre glace et enfourner de nouveau pour caramélisé légèrement le dessus.
Laisser refroidir puis couper le feuilletage pour former les feuilles du mille-feuilles. Attention, la pâte se coupe très bien mais elle est fragile !

Préparation de la chantilly au poivre de Sichuan :
Quand le feuilletage et le curd sont froids, enlever les grains de poivre de la crème, ajouter les 10cl restant et la placer au congélateur 15mn afin qu'elle soit bien froide (on en profite pour placer le fouet au congélateur en même temps !)
Fouetter la crème, ajouter en cours le sucre glace. Arrêter dés que l'on obtient une chantilly ferme (mais pas trop sinon elle risque de grainer !).

Dans une assiette, déposer une plaque de feuilletage, recouvrir de curd (j'ai utilisé une poche à douilles), puis ajouter une 2ème plaque de feuilletage, de nouveau du curd et terminer par du feuilletage. Recouvrir le tout de chantilly et servir !

J'ai obtenu ce que je voulais, la chantilly aérée et légèrement sucrée casse l'acidité du curd. Le feuilletage est bien croquant et le goût du poivre de Sichuan est intéressant et bien agréable !










mardi 9 février 2016

Terrine aux saveurs marines (végan)



Aujourd'hui, je vous propose une recette de tartinade végétalienne qui provient du livre "Noël Vegan" de Marie Laforêt.

Pour 4 personnes :
- 125g de tofu fumé ;
- 250g de haricots blancs cuits ;
- 1cs 1/2 de mélange d'algues en paillettes ;
- 3cs de margarine végétale ;
- 3cs de jus de citron.

Écraser à la fourchette les haricots blancs, émietter le tofu. 
Mélanger tous les ingrédients en les écrasants bien à la fourchette.
Tasser dans un ramequin ou un terrine (moi j'ai couvert) et laisser au frais 2h.

Le petit goût iodé-marin apporté par les algues est très sympathique.


dimanche 7 février 2016

Tuffade Auvergnate ! Que la Montagne est... bonne !



Ce mois-ci, j'ai la chance de faire partie du jury du site de recettes : Recettes.de !
Le but : proposer 1 à 3 recettes sur un thème donné. 
Les 3 premiers lauréats se verront remettre des cartes cadeaux ! C'est le moment de tenter votre chance !

Pour ce 66ème défi, le thème est donc : "Que la Montagne est... bonne !" Pour participer, vous pouvez proposer des plats montagnards traditionnels ou bien évoquer la montagne comme vous le voulez ! Tout est très bien expliqué ici !!

N'hésitez pas à jeter un œil aux blogs des autres membres du jury :

- Annie : Les petits plats de mamie Lilly ;
- Camille : Eat & tea ;
- Clivia : La bouffe de Clivia ;
- Emilie : Milou en cuisine ;
- Maud : Baroudeuse culinaire ;
- Michelle : Plaisirs de la maison ;
- Sandrine : Mes p'tits biscuits gourmands ;
- Sandstyle : Les délices de Sandstyle ;
- Vanessa : Popote de petit bohnium ;
- Véro : Les plats de Véro.

Pour ma part je suis fan de ces plats montagnards plein de fromages et réconfortants ! Mon plat préféré est de loin la fondue Savoyarde !! j'en bave rien qu'en y pensant ! Mais pour ce défi, pas de fondue Savoyarde, ni de tartiflette, ni... je vous emmène plutôt dans le Massif Central pour déguster une Truffade !
Alors non, rien à voir avec un quelconque plat de chocolat ou du fameux champignon ! Il s'agit de fromage et de pommes de terre !!

"Truffade est une graphie francisée du vocable dialectal occitant (trufada). La racine du terme "trufada" est "trufa" ou "trufla" ou encore "trûfét", signifiant "pomme de terre" dans les dialectes auvergnats". (source Wikipédia).

Je n'ai pas fait une Truffade traditionnelle puisque normalement, il faut de la graisse de canard pour faire revenir le tout. Je n'en avais pas, j'ai donc utilisé de l'huile neutre et ajouté des lardons.



Pour 2 personnes :
- 4 grosses pommes de terre ;
- des lardons ;
- huile neutre ;
- 1 belle gousse d'ail ;
- 200g de Cantal ;
- sel et poivre (attention au sel si, comme moi, vous utilisez des lardons ! De plus le fromage est lui aussi salé. Moi perso, je n'ai pas salé du tout !)

Couper les pommes de terres en rondelles. Les passer sous l'eau et les sécher.
Couper le fromage en tranches et hacher l'ail.
Dans une cocotte faire chauffer l'huile avec les lardons sans les faire dorer, puis ajouter les pommes de terre.
Quand les pommes de terre sont rissolées, les écraser légèrement (alors, selon les recettes elles sont écrasées ou non ! à vous de voir ce que vous préférez !).
Ajouter l'ail, le poivre et le sel, mélanger doucement puis ajouter le fromage. Laisser fondre doucement le fromage sur le dessus pour l'incorporer en mélangeant (pendant 5mn si on suit la tradition !). Le fromage doit bien filer !
Servir aussitôt parsemé d'un peu de persil !


A vous de jouer maintenant !