vendredi 30 décembre 2016

Biscuits aux raisins secs et cranberries


Aujourd'hui je vous propose un petit biscuit qui conviendra aux végétaliens/végétariens !

Pour une 15aine de biscuits :
- 200g de farine ;
- 30g de sucre roux ;
- 10cl de lait d'amandes (ou autre lait végétal) ;
- 3cs de purée d'amandes (on en bocal dans les magasins bio) ;
- 1 grosse poignée de raisins secs ;
- 1 grosse poignée de cranberries.

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients. On obtient une pâte homogène, qui forme une boule mais qui reste légèrement collante. Si elle est trop sèche, ajouter du lait, si à l'inverse elle est trop collante, ajouter un peu de farine.
Former un boudin et l'enrouler de papier film. Placer au frais 1h.

Préchauffer le four à 180°C.
Couper le boudin de pâte en tranches d'environ 1cm d'épaisseur.
Les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfourner 15mn.
Les biscuits doivent être légèrement dorés.

Laisser refroidir et déguster !!

jeudi 29 décembre 2016

Röstis et sauce curry/échalote


Les Röstis sont des galettes de pommes de terre venant de Suisse.
Accompagnés d'une salade verte, ou pour revisister les burger, c'est super sympas !
J'en faisais très très rarement car râper les pommes de terre me démotivait à l'avance !
Mes parents m'ayant offert un petit robot qui râpe pour Noël, je me suis empressée de l'essayer en faisant des röstis !
Et résultat : Je vais pouvoir en faire souvent maintenant !

Je vous donne les ingrédients pour 2 personnes pour un repas (si entrée 3 à 4 personnes):
- 500g de pommes de terre à chair ferme ;
- 1 œuf ;
- 2cs de farine ;
- poivre, sel ;
- 1 poignée de gruyère râpé (facultatif) ;
- piment d'Espelette (facultatif) ;
- huile d'olive (ou autre).

Pour la sauce curry/échalote :
- 1 échalote ;
- 1cs 1/2 de curry en poudre (plus ou moins selon les goûts de chacun) ;
- 10cl de crème liquide.

Éplucher les pommes de terre et les déposer dans un saladier d'eau froide.
Les laisser reposer 30mn. A l'aide d'un torchon propre, bien les sécher. Cette phase permet d'éliminer un peu l'amidon des pommes de terre. C'est l'amidon qui fait que ça accroche dans la poêle pendant la cuisson.
Râpé les pommes de terre et enlever le plus possible de liquide en les pressant bien entre les mains.
Mélanger avec 1 œuf, la farine, le poivre, sel, piment d'Espelette et le gruyère.
Faire chauffer un peu d'huile d'olive dans une poêle anti-adhésive. Déposer le mélange et le tasser légèrement de façon a obtenir une galette qui prend toute la poêle (on peut, faire de petits tas pour faire des petits röstis individuels).
Laisser chauffer environ 5mn, puis retourner la galette à l'aide d'une assiette et faire chauffer de l'autre côté. Les deux côtés doivent être dorés.

Préparation de la sauce (au dernier moment) :
Émincer finement l'échalote, ajouter le curry. Faire chauffer la crème et l'ajouter au mélange échalote/curry. Servir aussitôt avec le röstis chaud et pourquoi pas une petite salade verte !

J'ai trouvé pas mal de recettes différentes sur le net. Certaines n'ont ni œufs, ni farine, d'autres ont de l'oignon râpé. A vous de choisir la façon dont vous la préférez ! Pour ma part, la prochaine fois j'y incorporerai de l'oignon !

On peut faire des minis röstis et s'en servir comme pain à burgers ! J'aime beaucoup cette idée, je pense me lancer très bientôt !



mercredi 28 décembre 2016

Foie gras maison


Pour mon anniversaire, mes parents m'ont offert un atelier culinaire chez "Les Coulisses du Chef".
Au programme, foie gras maison, salade landaise et ses toasts de foie gras et bûche ananas/coco.

ça faisait un moment que je me tâtais à faire du foie gras maison. Mais ça me faisait un peu peur.
Finalement il n'y a rien de compliquer !

Pour un foie gras de 450g :

- 1 lobe de 450g ;
- 5g de sel :
- poivre ;
- 2cs d'armagnac ;
- piment d'Espelette.

Sortir le lobe à température ambiante, il doit être légèrement souple pour être cuisiné (un peu la consistance d'une pâte à modeler, si on appuie le doigt dessus, on doit laisser une légère marque).



Le prendre à 2 mains et le séparer en 2 à l'aide des 2 pouces.
Maintenant le plus compliquer : Dénerver ! On peut voir des nerfs rouges qui ressemblent à veines (d'ailleurs certains disent "déveiner"). Ce sont ces petits filaments rouges qu'il faut retirer délicatement. A l'aide d'une fourchette, soulever délicatement, puis enlever à la main en essayant de les suivre le plus possible. Ces petits nerfs forment une sorte d'étoile. Attention, il ne faut pas "massacré" le foie ! Il faut vraiment y aller délicatement et abîmer le moins possible le foie !
Une fois dénervé, le reformer le mieux possible, bien le pressé et le placer dans un saladier avec de l'eau et des glaçon. On laisse reposer 10/15mn.
Préchauffer le four à 150°C.
Sortir le foie de l'eau et le poser sur 2 feuilles de papier absorbant. Avec une autre feuille, l'essuyer légèrement.
Peser 5g de sel et badigeonner les deux côté du foie. Faire la même chose avec le poivre et l'Armagnac.
Déposer le foie dans une terrine.
A l'aide d'un carton de la taille de la terrine et recouvert de papier alu, bien tasser le foie. Essuyer les bords, mettre le couvercle et enfourner pour 50mn.



Au bout des 50mn, sortir les terrines. A l'aide du carton recouvert de papier alu, filtrer le gras et le garder de côté. Tasser de nouveau le foie gras.
Faire refroidir le foie gras environ 3h.
Quand il est bien froid, ajouter un peu de piment d'Espelette, le recouvrir de la graisse mise de côté, refermer la terrine et la conserver au frais. Normalement il faut attendre 5jours, moi je l'ai mangé au bout de 3 et il était parfait !! A la coupe on se rend compte qu'il est mi-cuit, c'est normal !
Si on veut le déguster plus tard, il suffit de le mettre au congélateur.

Il était vraiment réussi, nous nous sommes régalés !



dimanche 25 décembre 2016

Galettes Bretonnes pour les fêtes !


Il y a quelques jours je vous donnais ma recette de galettes Bretonnes pour changer des Bredeles et sablés de Noël !
En ce 25 décembre, je vous propose de leurs donner un petit côté festif !
Et oui, les galettes bretonnes sont parfaites pour remplacer les bredeles pour le goûter de Noël !

La recette est ici !

Pour la déco :
- chamallows blanc ;
- écorces d'oranges confites ;
- bonbons ;
- sucre glace ;
- jus de citrion ;
- 1 blanc d'oeuf.

Mélanger le blanc d'oeuf avec quelques gouttes de jus de citron. Ajouter petit à petit du sucre glace pour obtenir un mélange assez épais mais pas compacte.
Couper les chamallows en deux si ils sont gros.
Couper des morceaux d'écorces d'oranges confites pour les nez. Des bonbons pour les yeux (je n'avais que des carambars atomiques sous la mains !
Coller les nez est les yeux sur les chamallows (normalement ils se collent sans aide de glaçage ! il y a tellement de sucre... )
Glacer les galettes de façon à représenter une flaque de neige, déposer la tête du bonhomme de neige. Placer au frais le temps que le glaçage durcisse (c'est assez rapide !).

Et voilà de jolies galettes Bretonne pour Noël !

vendredi 23 décembre 2016

Ballottines de Seitan aux châtaignes, noix, champignons et sauce au cognac pour des fêtes Végés


Demain c'est le réveillon de Noël ! Certains de vos invités ne mangent pas de protéines animales et vous ne savez pas comment remplacer le traditionnel plat de viande en sauce ! Je vous propose ces ballottines de seitan fourrées de champignons, noix et châtaignes, accompagnées d'une sauce au cognac. Pour l'accompagnement j'ai choisi un écrasé de pommes de terre et panais.

Avec cette recette, je participe au défi Un Noël Végé du site Cuisine Végé !

J'ai testé avec de petites quantités, je vous mets donc les ingrédients pour 2 ballottines, sachant, qu'une suffit par personne :

Pour le seitan ;
- 140g de farine de gluten (on en trouve en magasin bio) ;
- 20g de farine de blé :
- 1cs de levure maltée (en magasin bio) ;
- 1 grosse échalote ;
- 1 gousse d'ail ;
- 1cc de coriandre moulue ;
- 1 gros champignon noir déshydraté (il ne sera pas utilisé entier, mais le reste servira pour la farce).
- bouillon de légumes ou l'eau dans laquelle le champignon a été réhydraté ;
- poivre et sel.

Pour la farce :
- le reste du champignon noir (on peut en ajouter selon les goûts, ou si vous trouvez qu'il n'en reste pas assez !) ;
- des marrons ou châtaignes cuites ;
- 1 échalote ;
- 1 gousse d'ail ;
- quelques noix ;
- persil sec ou frais (je n'avais que du sec) ;
- sel et poivre.

Pour la cuisson des ballottines :
- Eau ;
- 1cs de sauce soja ;
- 1 feuille de laurier.

Pour la sauce :
- 1cs de Maïzena (A défaut, la farine fonctionne très bien !
- 2 le reste de farce ;
- le reste du bouillon de légumes ;
- 1cs de cognac.

Préparation du seitan :
Bien rincer le champignon noir sous l'eau claire et le réhydrater dans un assez grand volume d'eau tiède pendant 30mn. Une fois bien réhydraté, bien l'essorer et mettre de côté l'eau si on a décidé de l'utiliser (c'est ce que j'ai fait )
Émincer finement l'ail, l'échalote et environ 1/4 du champignon.
Dans le bol du robot (bien sûr, on peut faire sans robot !), mélanger la farine, le seitan, la levure maltée, le sel, poivre, la coriandre, l'échalote, l'ail et le champignon. Bien mélanger en ajoutant petit à petit le bouillon de légumes. On doit obtenir une pâte bien homogène non collante et élastique.
Enrouler la pâte de papier film et placer au frais le temps de préparer la farce.

Pour la farce :
Émincer l'échalote, l'ail, quelques châtaignes (j'en ai mis 6 grosses) et le reste de champignon (normalement il en reste assez).
Faire revenir le tout quelques minutes dans une poêle avec un peu d'huile. Ajouter au dernier moment quelques noix concassées.
Laisser tiédir le tout.

Préparation et cuisson des ballottines :
Dans une grande casserole, faire chauffer l'eau avec la sauce soja et la feuille de laurier.
Partager votre seitan en 2 parties égales. Former deux boudins et les étaler un peu de façon a pouvoir les garnir et les rouler (comme des makis !). C'est le plus difficile de la recette ! la pâte étant élastique, elle a tendance à reprendre sa taille à chaque passage du rouleau. Ne cherchez pas à étaler finement.
Déposer chacun de vos morceaux de seitan étalés sur des feuilles de papier étirables supportant la chaleur. Placer au milieu de chaque de la farce (penser à garder au moins 2cs de farce pour la sauce !!). Rouler le seitan sur lui même en vous aidant du papier film et l'enrouler sur lui même. Bien fermer les extrémité mais faire en sorte de ne pas trop serrer le reste du film car le seitan va gonfler. Ajouter une 2ème couche de film et mettre dans la casserole d'eau bouillante. Baisser légèrement le feu et laisser cuire à petit bouillon pendant 40mn.
A la fin du temps, retirer du feu et laisser les ballottines dans l'eau jusqu'au moment de servir.

Préparation de la sauce (juste avant de servir).
Dans une casserole, faire chauffer rapidement le reste de farce, ajouter la farine et bien mélanger. On va former un roux. Ajouter petit à petit le bouillon de légumes ou l'eau du champignon. On mélange bien, La sauce se forme et épaissie légèrement. Ajouter le cognac, mélanger.

Au moment de servir, retirer les ballottines du film étirable et les couper en tranches. Les napper de sauce et de garniture.
Servir avec l'accompagnement prévu.

Mon avis ; peut être ajouter quelques airelles, cranberries etc. à la sauce juste avant de servir.
J'ai trouvé le seitan assez caoutchouteux, mais apparemment c'est un "défaut" du seitan. La farce et la sauce sont goûteuses.






mercredi 21 décembre 2016

Galettes bretonnes (biscuits)


Décembre, l'approche de Noël et les traditionnels Bredeles et autres biscuits Alsaciens, Allemands, etc. Glacés ou non, en formes de sapins, étoiles, etc. Et aux 1000 épices...
J'en ai eu un peu marre... Et mes origines rebelles Bretonnes ont eu envie d'un peu de vent d'ouest ! Donc pas d'odeur de cannelle, ni de pain d'épices ni rien qui annonce Noël ! Mais une bonne odeur de beurre !
A déguster avec un chocolat bien chaud au retour du marchés de Noël et finalement on se dit que ça rappelle tout aussi bien Noël que les petits biscuits épicés !

Pour une quinzaine de galettes :
- 100g de bon beurre salé (de préférence au cristaux de sel) :
- 2 jaunes d'oeufs + 1 pour dorer ;
- 50g de sucre en poudre ;
- 200g de farine de blé.

Dans la cuve du robot (ou sans robot !) mélanger tous les ingrédients !
On obtient une pâte assez compacte mais encore un peu molle (hmm je ne sais pas si je suis bien claire...) disons que cette pâte est manipulable tout en étant un peu fragile.
Filmer la pâte et la placer au frais 30mn à 1h.

Préchauffer le four à 180°C.
Étaler la pâte au rouleau sur environ 4/5mm d 'épaisseur (attention, elle peut légèrement coller au rouleau, mais surtout, ne pas ajouter de farine ! si c'est trop galère, l'étaler entre deux feuilles de papier sulfurisé).

Découper des cercles avec un emporte-pièces de 7 à 8cm de diamètre.
Déposer les galettes sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Battre un jaune d'oeuf avec un peu de lait. Badigeonner les galettes de ce mélange. Laisser légèrement sécher 5mn puis repasser une couche. A l'aide d'une fourchette, tracer des stries et enfourner 10 à 12mn. Les bords des galettes doivent légèrement dorés.

Laisser les refroidir sur une grille !

lundi 19 décembre 2016

Nougat glacé


Cette recette me vient de ma maman (qui a un blog aussi, au passage : Les petits plats de mamie Lily).
Moi qui adore le nougat glacé, quand j'ai goûté le sien il m'a fallut la recette ! Je l'ai refait deux trois fois depuis, il a beaucoup de succès ! Mais je ne l'avais pas encore publié ici ! Je profite du Calendrier de l'Avent des bloggeurs pour partager !

Pour un nougat glacé :
- 3 oeufs ;
- 40cl de crème liquide entière (c'est important qu'elle soit entière car on va la monter en chantilly) ;
- 120g de sucre (+ un peu pour caraméliser les fruits secs) ;
- 100g de miel ;
- 150g d'amandes ;
- 75g de pistaches non salées.

Juste avant de commencer, placer la crème liquide au congélateur, elle montera plus facilement.
Dans une poêle, mettre les amandes et les pistaches, les saupoudrer de sucre et faire caraméliser ! Attention ça va très vite !!! Je conseille d'ajouter le sucre au fur et à mesure pour qu'il n'y ait pas trop de caramel. Dés que les fruits secs sont caramélisés, les mettre de côté sur une assiette (ne pas les laisser dans la poêle chaude, ils vont continuer à "cuire" et le caramel risque de devenir amer).

Faire bouillir rapidement le miel.
Fouetter les blancs en neige. Quand ils commencent à bien mousser, ajouter le miel bouillant en filet tout en continuant à fouetter.
Le mélange va prendre du volume et va devenir mousseux.
Blanchir le sucre et les jaunes d'oeufs.
Ajouter le mélange blancs/miel au jaunes sucrés. Mélanger délicatement en soulevant la masse.
Sortir la crème du congélateur, la verser dans un saladier très profond et la fouetter en chantilly. Il n'est pas nécessaire d'avoir une chantilly très ferme.
Ajouter délicatement la chantilly au mélange précédent, bien mélanger le tout.
Recouvrir le moule de papier étirable (ça permet de facilité le démoulage. Ou alors utiliser un moule en silicone !), J'ai utilisé des minis moules à cakes pour faire des nougats glacés individuels. Mettre quelques fruits secs dans le fonds, recouvrir d'une couche de préparation. Ajouter de nouveau une couche de fruits secs puis terminer par le reste du mélange.
Placer au congélateur pendant 12h !

Servir un coulis de fruits rouges !


dimanche 18 décembre 2016

Gaufres de pommes de terre


Petite recette toute simple, bien sympa pour les lunch box du midi, les soir quand on n'a pas trop envie de cuisiner, les plateaux tv, les pique-niques, les brunch (et même les petits déj'... si, si !)... bref, quand on veut ! C'est aussi bon chaud, tiède que froid !

Pour environ 8 gaufres :
- 250g de pommes de terre cuites à l'eau ;
- 35g de beurre ;
- 6cs de crème liquide ;
- 130g de farine ;
- 1/2 sachet de levure chimique (ou du bicarbonate de soude) ;
- 2oeufs ;
- sel, poivre ;
- tout ce qu'on veut en garniture (pour moi cette fois : jambon et gruyère).

Faire cuire les pommes de terre à l'eau, une fois bien tendres, les laisser tiédir et les écraser en purée.
Faire fondre le beurre. L'ajouter, ainsi que tous les ingrédients (sauf la garniture), à la purée et bien mélanger pour obtenir une pâte homogène. Elle ne doit pas être top épaisse ni trop liquide, elle a la consistance d'une pâte à gaufres sucrées ou de pancakes.
Attention au sel si vous utilisez du beurre salé !!!
Ajouter la garniture à la pâte. Mettre en marche le gaufrier. Quand il est chaud, Y verser de la pâte et faire chauffer jusqu'à ce que les gaufres soient dorées.
Les garder au chaud si on veut les manger immédiatement.
Elles se conservent très bien jusqu'au lendemain enveloppées de papier alu.



jeudi 15 décembre 2016

Pâté végétal (comme un foie gras 2ème essai !)


Je reste sur ma lancée de recettes pour un noël végan ! Et j'en profite pour participer au Défi Cuisine : Un Noël Végé du site Cuisine Végé !

Après avoir testé une 1ère terrine végétale aux allures de foie gras (en tout cas c'est l'effet que je voulais lui donner !!), voici une 2ème version avec une autre sorte de tofu et aux saveurs différentes.

Je dois avouer que je ne sais pas trop laquelle je préfère ! J'ai beaucoup aimé la texture en bouche de la première mais j'ai moins apprécié son léger goût de châtaigne. Pour cette 2ème version, c'est l'inverse : un petit goût d'olive mais texture bof.

Pour un petit pâté végétal (j'ai utilisé un cercle à pâtisserie de 7cm de diamètre) :
- 100g de tofu ferme (attention, nature et pas fumé !) ;
- 6 olives noires ;
- 1/2cc de muscade en poudre ;
- 1/2cc de cannelle ;
- 1cc de levure maltée ;
- 1 petit champignon noir déshydraté ;
- 1cc d'huile d'olive ;
- 1g d'agar-agar ;
- 10cl de crème de soja ;
- sel, poivre.

Réhydrater le champignon dans de l'eau froide environ 20 à 30mn (Si il est vraiment gros, ne pas le mettre entier, il faut la taille d'un champignon de Paris de taille moyenne.)
Dans un mixer, mixer tous les ingrédients sauf la crème de soja, l'agar-l'agar, le sel et poivre.
Mettre la crème dans une casserole sur feu doux. Quand elle commence à légèrement bouillir, ajouter l'agar-l'agar, remuer et porter à ébullition 1 à 2mn en remuant. Ajouter le sel et le poivre.
Verser cette préparation sur la précédente, passer de nouveau au mixer.
On obtient une sorte de pâte qui ressemble à un fromage frais.
Remplir le cercle à pâtisserie de cette pâte en tassant bien et placer au frais environ 2h.
Démouler avant de servir !





lundi 12 décembre 2016

Sablés de noël cannelle/orange


En décembre j'aime bien préparer des petits sablés épicés !
Dans cette recette je vous propose d'associer l'orange à la cannelle.

Pour une 50aine de biscuits (mais ça dépend de la grosseur des emporte-pièces !)
- 250g de farine ;
- 100g de beurre ;
- 1 jaune d'oeuf ;
- 80g de cassonade ;
- le jus d'une orange ;
- 1 pincée de sel ;
- 1 pincée de bicarbonate de soude (peut être remplacé par de la levure chimique) ;
- 1/2cc de cannelle.

Pour le glaçage (facultatif) :
- sucre glace ;
- jus d'orange.

Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot et travailler la pâte avec la feuille. Attention, il ne faut pas trop la travailler, sinon elle va perdre le côté "sablé" que l'on souhaite avoir !
Bien, sûr, comme d'habitude j'utilise le robot, mais ça se fait très bien à la main !!! 
Envelopper la pâte de papier étirable et laisser au frais 1h.

Préchauffer le four à 180°C.
Étaler la pâte (sur une surface légèrement farinée) sur une épaisseur de 3mm.
Découper à l'emporte-pièces et placer sur la plaque du four recouverte de papier cuisson.
Enfourner environ 10mn, les biscuits doivent être légèrement dorés. Si ils semblent encore un peu mous à la sortie du four ce n'est pas grave, ils vont durcir en refroidissant et seront bien croustillants !
Les faire totalement refroidir sur une grille avant des passer au glaçage !

Pour le glaçage, je n'ai aucune quantité précise... je fais "au pif" jusqu'à la bonne consistance.
Dans un bol, mettre du sucre glace et ajouter petit à petit un peu de jus d'orange. Bien mélanger, on doit obtenir une texture assez épaisse, lisse mais encore un peu liquide. Si c'est trop liquide, ajouter du sucre glace, si c'est trop épais, du jus d'orange.

Décorer les sablés selon vos goûts ! Moi je ne les recouvre pas entièrement, je trouve le glaçage trop sucré !

Laisser sécher le glaçage à l'air libre ou au frais... ça va assez vite !
Et déguster !! 
Ils se conservent parfaitement dans une boîte hermétique !



dimanche 11 décembre 2016

comme un foie gras (cuisine végétale)


Pour cette 11ème case du Calendrier de l'Avent des bloggeuses lancé par Emeline du blog Mignardises et Compagnie, vous trouverez un pâté végétal, que vous pourrez proposer à vos convives qui ne mange pas de foie gras !

Alors bien sûr, ça n'a pas le goût à 100% du foie gras, mais il y a un petit quelque chose ! Et niveau texture, en bouche ça se rapproche pas mal ! C'est agréable, intéressant !
Je conseille d'avoir un super mixer bien endurant et tout et tout pour obtenir une texture bien lisse !
Moi je n'ai pas réussi... mon mixer n'en pouvait plus ! Mais ça allait très bien !
Je précise que je n'ai rien inventé ! J'ai jeté un oeil sur plusieurs blogs de cuisine végan pour tester cette recette. J'ai fait un petit mixe !

Voici ce dont on a besoin pour 2 petits faux fois gras (pour la taille j'ai utilisé des cercles à pâtisserie de 70mm de diamètre) :
- 125g de cerneaux de noix (ils doivent tremper une nuit dans de l'eau) ;
- 100g de châtaignes cuites ;
- 50g de tofu lactofermenté au tamaris (on en trouve dans les magasins bio) ;
- 1 gros champignon shiitaké frais ;
- quelques grains de coriandre ;
- 1cc de sauce soja ;
- quelques gouttes de cognac (facultatif mais je pense que ça apporte vraiment un petit quelque chose !)

Mixer les noix puis ajouter au fur et à mesure tous les ingrédients en mixant bien à chaque fois !
On obtient une pâte assez compacte.
déposer des cercles à pâtisserie sur du papier étirable, les remplir en tassant bien et démouler ! ça se démoule facilement et le faux foie gras se tient parfaitement ! refermer le papier étirable et conserver au frais jusqu'au moment de servir ! On peut aussi le préparer dans des petites terrine.

Il ne reste plus qu'à surprendre vos invités et faire plaisir à tous vos amis végétariens, végétaliens ou carnivores qui ne mangent pas de foie gras !!!


Pour suivre les autres bloggeuses participantes à ce calendrier de l'Avent, cliquez sur les liens :
Afternoon tea
Carinette Baking's addiction
C.L.qui fait de la pâtisserie
Gourmandises épicées
Les aventures de la tribu de Chacha
Les cakes design de Rémy et Julie
Les petits plats de mamie Lylli
Masala book
Mignardises et compagnie


vendredi 9 décembre 2016

Le "Forizo" (chorizo vegan)



Je continue mes expériences végans !
J'avais entendu parler du seitan, étant riche en protéines, il remplace la viande dans la cuisine végétalienne/végétarienne.
Je me suis un peu renseignée sur le net, j'ai regardé pas mal de blogs et j'ai voulu essayé d'en faire moi même ! D'abord par curiosité, voir ce que ça donnait au niveau texture, goût etc. Je me suis vite aperçu qu'il faut bien l'assaisonner car sinon ça n'a aucun goût ! Le seitan est fait à base de farine de blé, d'épeautre ou de gluten.
J'avais trouvé un faux saucisson sur le net, je trouvais cela assez drôle, j'ai voulu essayé. La texture m'a plu, mais le reste... très très fade, totalement insipide ! Bref, je n'étais pas convaincue du tout ! Mais du coup, je me suis retrouvée avec de la farine de gluten... qu'allais-je bien en faire ? Et puis, je n'aime pas rester sur un échec alors j'ai voulu essayé autre chose ! J'ai gardé la recette de base du fameux saucisson et j'ai pensé à plein d'épices et de saveurs qui pourraient lui donner du goût ! Et comme je suis une grande fan de chorizo, j'ai bien sûre pensé à tout ce qui pourrait lui donné un petit goût de chorizo !
Et cette fois... je suis convaincue !!! C'est goûteux ! C'est même très bon ! La texture est agréable ! C'est surprenant ! Bref, j'adhère !

Pour un "forizo" :
- 7g de farine de blé ;
- 70g de farine de gluten ;
- 2cs de concentré de tomate ;
- 1cs 1/2  de paprika (voir 2 ) ;
- 1cc de coriandre moulue ;
- 1cc de cumin ;
- 1cs de levure maltée ;
- 3 gousse d'ail (pas trop grosses) ;
- 1/2 oignon (ou 1 petit) ;
- 1/2cc de piment de Cayenne (selon les goût, si on le veut plus pimenté, alors 1cc) ;
- 1cc de sel ;
- poivre ;
- 1cs d'huile d'olive ;
- eau (environ 30ml).

Préchauffer le four à 180°C.
Hacher l'ail et l'oignon (à la base j'ai décidé d'en mettre pour donner l'aspect du "gras" du chorizo, c'est pour cette raison que je les ai hachés et non mixés. Et même si ça n'a pas donné le visuel que je cherchais, je trouve que c'est très bien comme ça !)
Dans le bol du robot (on peut le faire sans robot... c'est juste que, comme j'en ai un, je deviens faignante !!), on verse tous les ingrédients sauf l'eau. On pétrit à l'aide de la feuille et on ajoute un peu d'eau au fur et à mesure. La pâte doit pouvoir former une boule qui se tient, tout en restant très souple.
Former un boudin avec cette pâte, l'enrouler dans du papier alu (attention de ne pas trop le serrer car ça va gonflé !!), bien fermer les extrémités.
Enfourner pour environ 40/45mn. On a l'impression que le forizo est assez mou en le sortant du four, mais pas de panique, il va se raffermir !
Dérouler le papier alu délicatement (attention c'est chaud !) et laisser refroidir votre forizo. Le conserver ensuite au frais.
Pour lui donné un aspect de "peau", je l'ai frotté avec de la farine.

Il ne reste plus qu'à surprendre vos invités à l'apéro ! En faire des sandwichs pour les pique-niques, etc.




jeudi 1 décembre 2016

Calendrier de l'Avent des bloggeurs, jour 1 : Les marrons glacés



Ça y est ! Nous sommes en décembre ! Le décompte avant Noël a commencé ! C'est le moment d'ouvrir la 1ere fenêtre de nos calendriers de l'Avent et d'y découvrir la première surprise !
Émeline du blog Mignardises et Compagnie a eu la bonne idée de regrouper des bloggeurs/ses pour vous proposer le Calendrier de l'Avent des bloggeurs !

Chaque jour, retrouver une recette, un tuto, une déco, etc. Tout pour vous aider à préparer Noël et être fin prêt le jour J !

Voici les blogs associés à ce calendrier :
Mignardises et Compagnie
Masala book
Les Petits plats de mamie Lilly
Les Cakes design de Rémi et Julie
Les aventures de la tribu de Chacha
Gourmandises épicées
C.L Qui fait de la pâtisserie
Carinette's Baking addiction
Afternoon Tea

C'est donc moi que vous retrouvez sous cette 1ere fenêtre ! Et je vous laisse découvrir une recette ! Celle des marrons glacés !




Un conseil, si vous comptez en offrir pour Noël, il faut s'y prendre une bonne semaine à l'avance ! C'est long mais rien de bien compliqué ! Le plus difficile à gérer dans la confection de marrons glacés, c'est la fragilité des marrons ! Si vous ne voulez pas offrir des brisures ils faut être très délicats !

Pour 500g de marrons glacés :
- 500g de marrons pelés (mois je les prends déjà cuits ça évite la phase de cuisson !) ;
- 1 gousse de vanille ;
- 1 litre d'eau ;
- 1kg de sucre roux (ça fonctionne très bien avec le blanc aussi !).

Je conseille d'utiliser une cocotte avec un panier. ça va permettre de moins manipuler les marrons à chaque fois et d'éviter de les casser... (il y aura tout de même de la casse... mais pas de panique ! et puis, ça permet de goûter au fur et à mesure !!! il faut prendre les choses du bon côté !!!!)
Revenons à la recette ! Dans la cocotte mettre l'eau le sucre et la gousse de vanille coupée en deux et grattée.
Le sucre doit être totalement dissous. En gros on forme un sirop. On porte à ébullition 5mn. Pendant se temps on place les marrons dans le panier de la cocotte. Au bout des 5mn d'ébullition on ajoute le panier remplis dans le sirop, on laisse à ébullition 1mn (attention, si l'ébullition est trop forte, les marrons font s'entrechoquer !).
Au bout de cette minute, on retire du feu, on couvre et on laisse comme ça 24h !
24h plus tard on relève le panier, on égoutte les marrons, on les mets de côté.
On porte de nouveau à ébullition le sirop pendant 5mn, puis, comme la veille on y plonge les marrons, on maintient 1mn d'ébullition puis repos 24h !
On recommence l'opération pendant 5 à 6 jours.

Après les dernières 24h de repos, on égoutte les marrons et on les place sur une grille. On les laisse sécher un peu (30mn à 1h).
On mélange du sucre glace avec du sirop (1 dose de sucre glace pour 2 doses de sirop).
On trempe les marrons dans le glaçage très délicatement (c'est la partie la plus difficile de la recette !!) et on laisse sécher !
Alors 2 solutions :
- soit on laisse sécher à l'air ;
- soit on les place 5mn dans le four chaud (pas plus sinon ils font devenir fermes !).

Il ne reste plus qu'à les placer dans une boite et vous avez des marrons glacés fait maison à offrir, ou à garder pour vous !!!

Ne jeter pas le sirop, il a le bon goût du marron glacé et il est parfait pour accompagné les glaces, yaourt, en glaçage, etc.