mercredi 28 juin 2017

Tarator (soupe froide bulgare)


Il fait bien chaud en ce moment ! Nous n'avons pas très envie de dîner chaud, et pour changer des éternelles salades (elles sont très pratiques, il faut l'avouer), j'ai eu envie de soupes froides !
Alors, évidemment, quand on pense "soupe froide", on pense en 1er à l'Espagne et à son gaspacho ! C'est bon, c'est goûteux, c'est frais ! Mais j'avais envie de changer ! Et puis je me suis souvenue de cette soupe froide que mon amoureux m'avait fait goûter lors d'une roda de Capoeira sur les quais de Seine ! Un Tarator ! Une soupe froide qui vient de Bulgarie ! ça ressemble un peu à un tzatziki mais en version plus liquide. Et comme j'adore le tzatziki. Vous pourrez, dorénavant, penser à la Bulgarie quand on vous parlera de soupes froides !

Pour 2 bols :
- 1/2 concombre ;
- 1 petite gousse d'ail ;
- 250g de yaourt nature style Bulgare ou Grec (mais ça fonctionne aussi très bien avec du fromage blanc) ;
- 25cl d'eau ;
- 1cs d'huile d'olive ;
- aneth fraîche ;
- environ 4-5 noix ;
- sel et poivre.

Couper le concombre en petits morceaux (on peut le râper, personnellement, je préfère en petits morceaux). Hacher la gousse d'ail. Concasser les noix (en garder 1 pour la déco).
Mélanger le yaourt avec l'ail, le concombre, les noix, l'eau, l'aneth, le sel et le poivre.
Garder au frais !
Au moment de servir, verser dans des bols, ajouter un peu d'huile d'olive et quelques morceaux de noix pour la déco.

Rien de plus simple ! Et tellement bon et frais pour les soirs d'été !


samedi 24 juin 2017

Sandwich chic et frais concombre/saumon


Il fait chaud, du coup j'ai envie de manger frais, et surtout je ne veux pas rester en cuisine avec plaques et four !
j'avais un petit concombre au frigo, et je me suis souvenue d'un joli sandwich que j'avais vu chez 750g !
Parfait pour mon dîner ! ces petits sandwichs sont aussi bons que beaux ! Et le concombre apporte une vrai fraîcheur qui le rend tout léger à manger. Et puis, on peut choisir sa garniture ! Chez 750g ils étaient au saumon fumé, j'en avais, mais je n'ai pas du tout suivi la recette pour la garniture.

Pour 2 sandwichs (coupés en 4) :
- 4 tranches de pain de mie (de préférence sans croûte) ;
- 1 petit concombre ou 1/2 ;
- 4 à 5 tranches de saumon fumé ;
- 1cc de jus de citron ;
- 1 petite gousse d'ail ;
- 1 petite échalote ;
- 1 kiri (ou autre fromage frais) ;
- 1 petit morceau de chèvre en bûche (facultatif) ;
- aneth sèche ou fraîche ;
- sel, poivre ;
- perles de citron (facultatif).

Laver le concombre et le couper en fines tranches dans la longueur à l'aide d'une mandoline.
Déposer les tranches sur du papier absorbant le temps de préparer le reste.
Dans un mixer, mixer le saumon, l'ail, l'échalote, le kiri, le chèvre et le jus de citron. Ajouter l'aneth, les perles de citron, le sel et le poivre. Bien mélanger.
Garnir généreusement les 4 tranches de pain de mie. Refermer en sandwich.
Recouvrir un 1er côté de tranches de concombre en les chevauchant légèrement. Couper ce qui dépasse.
Étaler une feuille de papier film et poser la partie du sandwich avec le concombre contre le film. Recouvrir la 2ème face du sandwich de la même façon. Refermer le papier film de façon à envelopper tout le sandwich. Faire la même chose pour le 2ème (les explications en photos ici).Placer au frais jusqu'à dégustation.
Au moment de servir, retirer le film et couper les sandwichs en 4 (dans les diagonales).

On a vraiment beaucoup aimé ces petits sandwichs !
A refaire très vite!


mardi 13 juin 2017

Bricks pommes de terre/thon


J'avais vu cette recette sur un magazine chez ma soeur.
Je voulais la copier mais j'ai oublié, donc j'ai fait de tête. A la base il fallait mettre de la coriandre fraîche, mais comme je n'aime pas ça, je l'ai remplacé par un mélange de menthe et persil frais.
Il y avait aussi 1 oeuf, mais je m'en suis souvenue à la fin de mes pliages... ça fonctionne très bien sans !

Pour 10 unités :
- 5 feuilles de brick ;
- 1 grosse pomme de terre ;
- 1/2 boite de thon au naturel ;
- 1/2 oignon (ou 1 entier si il est petit) ;
- 4 feuilles de menthe fraîche (+ pour la sauce) ;
- du persil frais (au goût) :
- sel et poivre.

Pour la sauce d'accompagnement (facultatif)
- 1 yaourt nature ;
- des feuilles de menthe fraîche (environ 3) ;
- 1 grosse gousse d'ail ;
- sel et poivre.

Faire cuire la pomme de terre à l'eau (perso, je l'épluche et la coupe avant, mais c'est selon les habitudes de chacun !)
Couper l'oignon en petits morceaux.
Écraser la pomme de terre cuite en purée, ajouter l'oignon, le thon, et les herbes finement ciselées. Bien mélanger, saler et poivrer.
Couper les feuilles de brick en 2, les badigeonner légèrement d'huile d'olive.
Plier chaque 1/2 feuilles en deux sur la longueur. Déposer une bonne cuillère à café de farce dans un coin et fermer en formant un triangle.
C'est plus clair sur l'illustration ci-dessous :


Déposer le tout sur une plaque recouverte de papier cuisson. A l'aide d'un pinceau, badigeonner légèrement les bricks d'huile d'olive.
Enfourner 15 à 20mn. Les bricks doivent être dorées (ça va assez vite !)

Pendant la cuisson, préparer la sauce.
Couper ou hacher l'ail. Ciseler finement la menthe.
Mélanger le yaourt, l'ail, la menthe, poivrer et saler.

Servir les bricks chaudes ou tiède avec la sauce !

Je pense que j'essaierai de nouveau en ajoutant l’œuf cette fois ! Pour voir la différence ! Et avec de la coriandre, pour ceux de mon entourage qui aiment !





lundi 12 juin 2017

Galettes de patate douce aux épices à Colombo


A la maison, on ne mange des patates douces qu'en version frites ou soupes.
Sinon, c'est pas trop notre truc.
Il y a quelques jours, alors que je cherchais ce que j'allais bien pouvoir préparer pour le dîner, je me suis aperçue qu'il me restait une patate douce. Un peu juste pour faire des frites, et il commence à faire un peu trop chaud pour une soupe.
J'ai donc pensé au rostïs de pommes de terre. Mais sans pommes de terre !!

Pour 10 galettes de 7cm de diamètre.
- 1 grosse patate douce ;
- 1 oignon ;
- 1 gousse d'ail ;
- 1cs d'épices à Colombo ;
- 1cs de persil sec ;
- 2 oeufs ;
- 70g de gruyère râpé ;
- sel et poivre.

Préchauffer le four à 180°C.
Éplucher et râper la patate douce.
Couper en petits morceaux l'ail et l'oignon.
Mélanger ensemble tous les ingrédients (attention à ne pas trop saler !).

Recouvrir une plaque de papier cuisson.
A l'aide d'un cercle à pâtisserie (le mien a un diamètre de 7cm), former des galettes : déposer au centre du cercle environ 1cs 1/2 (voir 2) et bien tasser. Retirer délicatement le cercle et recommencer jusqu'à épuisement de la pâte.
On peut, bien sûr, faire sans ! C'est juste pour avoir des galettes bien nettes et de même taille !

Enfourner environ 20mn. Les bords doivent légèrement se colorer !

Pour la sauce (facultatif !)
Couper en petits morceaux une échalote. La mélanger à un yaourt nature et une 1cc de curry.

Servir chaud ou tiède.


mardi 16 mai 2017

Gelée de café et lait


Il y a deux choses auxquelles je suis complètement accro : Le chocolat et le café !
C'est simple, si je vais quelque part où il n'y en a pas, ou si je sais qu'il va m'en manquer, et bien je ne fais que penser à ça ! Il me faut tous les jours ma dose de café et de chocolat...
Alors quand j'ai vu la recette de Gelée de café (au lait) du blog Macaronette et Cie, ça m'a tout de suite parlé ! La gelée de café est un petit dessert que l'on trouve au Japon (et oui ! ça surprend un peu !)
Cette recette m'a beaucoup intriguée, d'abord parce que je n'avais jamais pensé au café sous cette forme (oui !!), et puis encore moins au lait ! J'étais très curieuse de voir ce que ça donnait !
La texture surprend au début ! Ma fille qui a goûté, a tout de suite été "gênée" et m'a dit direct qu'elle n'aimait ce côté gélatine craquante qu'apporte l'agar-agar. Mais une fois la 1ère cuillerée et la surprise en bouche passée, et bien c'est super agréable ! C'est bon ! on sent bien le goût du café, c'est peu sucré et on retrouve le côté "doux" du lait. J'ai franchement été agréablement surprise par ce petit dessert ! Moi qui en mange peu, je pense que celui ci sera assez souvent dans mon frigo !

Pour réaliser cette gelée, j'ai fait un mixe de deux recettes : J'ai donc utilisé la recette de Macaronette et Cie pour la partie lactée, et celle de Cuisine BIO Japonaise pour la partie au café (en modifiant quelques quantités).

Pour la gelée de café :
- 500ml d'eau ;
- 2cc de café soluble ;
- 40g de sucre ;
- 1cc d'agar-agar.

Pour la gelée lactée (pour cette partie je n'ai pas changé les quantités) :
- 300ml de lait (normalement entier, mais j'ai mis du demi écrémé et c'était très bien) ;
- 100ml de crème liquide entière (là aussi, je n'avais que de l'allégé et pas de soucis !) ;
- 1cc d'agar-agar ;
- 20g de sucre.

Commencer par la gelée de café :
Dans une casserole, verser l'eau et l'agar-agar. Faire chauffer et porter à ébullition pendant 2mn tout en remuant. Retirer du feu, ajouter le sucre et le café, mélanger de nouveau et verser dans un plat (j'ai utiliser un moule à cakes). Laisser refroidir et placer au frigo 2h, le temps que la gelée soit bien prise.

Pour la gelée au lait :
Porter le lait à ébullition et ajouter l'agar-agar. Remuer en maintenant l'ébullition pendant 2mn.
Retirer du feu et ajouter la crème et le sucre. Bien mélanger de nouveau et laisser à température ambiante juste avant que l'agar-agar prenne.

Pendant ce temps, découper des cubes dans la gelée de café. Les déposer dans des verres (ou coupelles, etc.).
Verser dessus le mélange lacté pendant qu'il est encore assez liquide. Laisser dépasser quelques cubes de café. Laisser prendre et conserver au frais !

A servir à la sortie de frigo ou à température ambiante (à tout moment de la journée) !! J'ai testé les deux versions et j'ai eu une petite préférence pour la dégustation à température ambiante !

dimanche 14 mai 2017

Petites bouchées bretonnes



Je ne savais pas trop comment appeler cette recette !
J'avais envie de galettes bretonnes, la vrai, à la farine de sarrasin !
Et une fois que j'ai eu terminé de faire mes galettes, j'ai commencé à réfléchir aux garnitures que j'allais bien pouvoir proposer à mon ado... fin de semaine, frigo légèrement désertique... J'étais tout de même sauvée, il restait du jambon, des oeufs et du fromage !! Mais en fouinant un peu dans mes placards je suis tombée sur une boîte de sardines à l'huile ! Ma maman m'aillant donné des algues wakamé (bretonnes !!!), j'ai vite eu une petite idée pour proposer un petit "apéro" avant le dîner !
Une galette garnie de rillettes aux saveurs marines et présentée en petites bouchées !

Pour les galettes de sarrasin (quantités pour environ 10 galettes) :
- 250g de farine de sarrasin ;
- 1 grosse pincée de sel ;
- 1 oeuf ;
- 500ml d'eau.

Pour les rillettes de sardines :
- 1 boîte de sardines à l'huile ;
- 1/2 jus de citron ;
- 1 petite échalote ;
- 1 petite gousse d'ail ;
- un peu d'algues wakamé sèche (pour la quantité, c'est au goût de chacun) ;
- 3 kiris (ou autres fromages frais !) ;
- sel et poivre.

Pour le dressage :
- une petite tomate ;
- perles de citron (facultatif).

La préparation des galettes (Attention, il y a un temps de repos important de la pâte !) :
Mélanger tous les ingrédients en veillant à ne pas avoir de grumeaux. La pâte doit ressembler à une pâte à crêpes, ni trop épaisse, ni trop liquide. Si elle semble trop épaisse, ajouter de l'eau, si trop liquide, un peu de farine.
Couvrir et laisser au frais au minimum 3h avant de l'utiliser (c'est même mieux la veille !)

Pour les galettes, comme pour les crêpes, verser une louche de pâte dans une poêle chaude, on retourne quand la galette se détache bien et on garde de côté !
Il ne reste plus qu'à les garnir comme on veut ! On y pense peu, mais la galette de sarrasin est aussi très bonne en version sucrée ! poêlée avec du beurre salée et du sucre, un délice !!! (mes origines bretonnes qui parlent !!!)

Revenons à notre version "bouchées" marines. Les galettes sont prêtes, maintenant les rillettes :
Couper l'échalote et l'ail, mettre tous les ingrédients dans un mixer et mixer. Goûter et ajuster l'algue, le sel et le poivre.
Réserver au frais jusqu'à utilisation.

Le dressage :
Couper en très petits morceaux la tomate.
Étaler une bonne couche de rillettes sur une galette froide, recouvrir de tomate et rouler assez serré.
A l'aide d'un bon couteau sans dents, couper les tronçons (comme pour des makis !).
Déposer sur le plat de présentation et déposer quelques perles de citron en décoration.

Et voilà !! il ne reste plus qu'à sortir le cidre !

Bon appétit !




mercredi 10 mai 2017

Smid (flan à la semoule - Liban)


Aujourd'hui je vous propose un dessert libanais, le Smid.
C'est un flan de semoule aromatisé à l'eau de fleur d'oranger ou à l'eau de roses.


La recette provient du livre "Liban, les meilleures recettes" collection "fait maison-d'ailleurs" aux éditions Hachette Cuisine. J'ai choisi de l'aromatisé avec de l'eau de rose et je l'ai parsemé de pistaches hachées mélangées à un peu de sucre et d'eau de fleur d'oranger.

Pour 6 personnes :
- 1.5l de lait ;
- 150g de semoule de blé fine ;
- 3cs d'eau de fleur d'oranger ou d'eau de roses ;
- 150g de sucre en poudre.

Mettre le lait et la semoule dans une casserole sur feu doux. Porter à ébullition en remuant constamment.

Ajouter l'eau de fleur d'oranger ou de roses ainsi que le sucre. Poursuivre la cuisson 10mn sans cesser de remuer.

Verser dans un grand plat creux ou des ramequins, laisser refroidir puis placer au frais 2 à 3h avant de déguster.

Lorsque le flan est bien froid, on peut le servir dans un ramequin ou découpé en dés ou en losanges.

Une autre façon de servir ce dessert : Le couper en cubes de 2cm, les déposer sur une plaque et les passer au four chaud pendant 10mn.

Je conseille de servir de petites quantités car la consistance est bien dense, c'est un peu lourd.


lundi 8 mai 2017

Bagel bacon/guacamole/œuf mollet




ça faisait quelques jours que j'avais envie d'un bagel !
Dimanche, avec le temps gris et humide, je n'avais pas envie de sortir. C'était le moment de me mettre en cuisine... et pourquoi ne pas en profiter pour préparer de bons petits pains à bagels ? C'est sympa pour le dimanche soir en plateau TV (devant les résultats d’élections !!!) ! Chacun se fait se bagel comme il veut.

Pour les pains ( avec ces quantités vous obtiendrez 3 à 4 bagels, selon la grosseur que vous voulez) :
- 250g de farine ;
- 1cc de levure de boulanger ;
- 1cs de miel ;
- 2g de sel ;
- 1cs d'huile d'olive ;
- 120ml d'eau tiède (environ) ;
- graines de nigelle (ou sésame, pavot, etc. mais j'ai trouvé que les graines de nigelle apportaient vraiment un petit plus !)

Pour le pochage :
- Eau ;
- sel ;
- bicarbonate de soude.

Alors, comme d'habitude, j'utilise mon robot ! Mais il est tout à fait possible de faire cette pâte à la main ! Ce sera juste plus long !

Dans la cuve du robot, mettre tous les ingrédients sauf l'eau (et les graines !)
Pétrir au crochet tout en versant petit à petit l'eau jusqu'à l'obtention d'une pâte bien homogène, souple et qui ne colle plus au parois. (Attention, la quantité d'eau que je donne est celle qui m'a suffit pour obtenir la bonne consistance de ma pâte. Selon la farine que vous utiliserez, il faudra plus ou moins. Il est donc important d'ajouter l'eau petit à petit.)
Continuer de pétrir 10mn vitesse moyenne.
Couvrir d'un torchon propre et laisser pousser dans un endroit chaud entre 1 et 2h.

Quand la pâte a doublé de volume, la dégazer avec le poing et former un boudin.
Couper ce boudin en 3 ou 4 bâtons, puis former de belles boules de pâte.
Aplatir très légèrement les boules avec la paume de la main. A l'aide d'un emporte-pièce ou d'un petit verre à liqueur, former le trou du centre. Le trou va paraître gros par rapport au reste, pas de panique... une seconde pousse arrive et il rétrécir !!
Déposer délicatement les bagels sur une plaque recouverte de papier cuisson, les couvrir d'un torchon propre et faire de nouveau pousser (j'ai utilisé mon four. Je l'ai préchauffer à 30°C pendant 10mn puis je l'ai éteint pour y mettre les bagels).

Quand les bagels ont bien poussé, préparer l'eau de pochage :
Remplir une grande casserole d'eau, ajouter environ 1cc de sel et 1cs de bicarbonate de soude.
Porter à ébullition.
Quand l'eau bout, y plonger délicatement les bagels (un par un !). A l'aide d'un écumoire, les retourner au bout de 30secondes. Attendre de nouveau 30secondes, les égoutter est le placer sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Les badigeonner de lait (ou de jaune d’œuf, perso je préfère au lait). Ajouter les graines de nigelle (ou celles que vous avez choisi !). Enfourner dans un four préchauffer à 200°C pendant 15mn (attention, tous les fours sont différents, ça peut être plus comme moins, donc bien surveiller).

Quand ils sont bien dorés, les sortir et les laisser de côté !

Pour la garniture bacon/guacamole et œuf mollet, je me suis inspirée (sans suivre les instructions), de la recette de Marciatak :
Quantités pour 1 bagel :
- guacamole (maison c'est mieux la recette est ici, mais on peut, bien sûr, en utilisé un tout prêt !) ;
- 2 kiris (ou autres fromages frais) ;
- 1cc de menthe séchée ;
- 1cc de persil ;
- poivre ;
- un peu d'oignon coupé très finement (facultatif. Si vous faites votre propre guacamole, en mettre l'équivalent d'1cc de côté) ;
- 2 tranches de bacon ;
- 1 œuf.

Préparer l’œuf mollet :
Porter une grande quantité d'eau à ébullition. Quand elle bout, y plonger l’œuf et le laisser 5mn (pas plus !!). Au bout de 5mn le retirer et stopper la cuisson en le plongeant dans de l'eau très froide !
L’écaler délicatement.

Mélanger les fromages frais avec les herbes, la cuillère à café d'oignon et le poivre.
Couper délicatement un bagel en deux et tartiner généreusement les 2 côtés de ce mélange. On laisse ensuite de côté la partie qui servira de "chapeau" (celle avec les graines 😉).
Recouvrir de guacamole (là aussi, généreusement).
Griller légèrement le bacon (couper en lamelles) sur une poêle sans matières grasses (ou au micro-ondes, par tranches de 15secondes en retournant régulièrement, ça fonctionne très bien !).
Ajouter quelques tranches de bacon.
Déposer l’œuf au milieu, puis ajouter le reste de bacon et "refermer" délicatement.
Au moment de servir, entailler l’œuf qui va couler !

Régalez-vous ! C'est délicieux !








dimanche 7 mai 2017

"Sarmis" ou feuilles de vigne farcies (version Bulgare)


La 1ère fois que j'ai goûté des feuilles de vigne farcies je n'ai pas du tout aimé ! Elles étaient en conserve, farcies avec du riz (classique !).
La 2ème fois, nous étions invités dans la famille de mon ami. Sa famille étant d'origines arméniennes et bulgares, les Sarmis ont une certaine importance sur la table du repas, et cette fois farcies avec de la viande. J'ai goûté par politesse, un peu à reculons après ma 1ère expérience. Et je n'ai absolument regretté ! Rien à voir avec celles en conserve ! J'ai vraiment A-DO-Ré !
Comme on m'avait gentiment expliqué comment les faire, j'ai réessayé, mais c'était sans plus. Je n'avais pas ce "hmmmmm" immédiat dés la 1ère bouchée. J'étais un peu déçue, mais c'était tellement bon que j'ai redemandé des conseils !
Cette recette est donc un mélange entre une recette réelle écrite sur un livre de recettes traditionnelles bulgares et les conseils avisés de la tante de mon compagnon. Et je peux vous dire qu'elle est "parfaite" (oui, oui !!! j'ai même bluffé mon chéri qui en mange depuis qu'il est petit !!!!)
On retrouve ces feuilles de vigne farcies dans plusieurs pays comme : la Bulgarie (appelées Sarmis), l'Arménie, la Grèce, le Liban (elles sont alors appelées Dolmas et n'ont pas de viandes) et la Turquie (peut être ailleurs...).
Elles se font donc avec ou sans viande. Concernant la viande, on utilise du bœuf ou de l'agneau ou un mélange des deux. Lorsque j'ai goûté, elles étaient au bœuf (ça tombe bien, je n'aime pas l'agneau), c'est donc cette version que je propose, mais quelque soit la viande utilisée, la recette ne change pas !

Pour 6 à 8 personnes (oui, c'est le genre de recette qui se fait en grande quantité ! mais bien sûr, on divise et on en fait moins :) )
- environ 40 feuilles de vignes fraîches ou en conserve ou sous vide (elles se trouvent facilement dans les boutiques arabes. Je les prends sous vide).
- 500g de bœuf haché (ou agneau, ou moitié des deux) ;
- 125g de riz rond ou a risotto (on peut utilisé du riz long mais ça ne rend pas tout à fait pareil) ;
- 1 gros oignon ;
- 2cc de paprika (fumé ou non, comme on préfère) ;
- un peu d'aneth (fraîche, sèche, congelée, ce qu'on a...)
- de la menthe fraîche hachée (environ 10 feuilles, pour les herbes c'est un peu au goût de chacun) ;
- 1 cube de bouillon (bœuf ou légumes etc.)
- poivre.

Je ne mentionne pas de sel dans les ingrédients car il n'y en a pas besoin. Je m'explique, le bouillon va salé, et la feuille de vigne est, elle aussi assez salée. D'ailleurs si vous achetez des feuilles en saumure, pensez à les faire bouillir quelques minutes (2mn) et de bien les rincées. J'ai testé la recette avec sel et sans sel, je confirme qu'il n'y a pas besoin d'en ajouter !

Commencer donc par rincer les feuilles à l'eau claire (voir de les faire bouillir si elles sont en saumure).

Pour la farce :
Couper l'oignon en petits morceaux et le faire revenir à la poêle avec un peu d'huile (cette phase est importante, elle permet d'apporter un peu de gras, c'est ce qui manquait à mon 1er essaie).
Une fois les oignons cuits (pas besoin de les faire dorer), les mélanger avec le riz (non cuit !), les herbes, le poivre et le paprika. Bien mélanger et ajouter la viande. Bien malaxer à la main.

Pour le pliage :
Bien étaler à plat la feuille de vigne, rainures vers le haut et base de la feuille vers soi. Déposer l'équivalent d'une cuillère a café de farce sur la bas de la feuille. Rabattre les deux côtés, puis le bas et rouler sans trop serrer car le riz va gonfler lors de la cuisson et risque de déchirer le rouleau.
J'ai filmé l'étape du pliage pour que ce soit plus simple à expliquer :



Quand les feuilles sont prêtes, les déposer sur le fond d'une grande casserole ou cocotte (les unes sur les autres).
Verser le bouillon jusqu'à hauteur, puis ajouter 1cs d'huile. Placer une assiette sur les feuilles, cela permet de les maintenir et d'empêcher qu'elles ne s'ouvrent. Fermer avec un couvercle et faire chauffer à petits bouillons environ 30 à 40mn. Il ne doit plus y avoir de liquide.

Servir avec une sauce yaourt à l'ail. Pour cela, rien de plus simple, râpé ou hacher très finement 1 à 2 gousses d'ail (selon goût) à un yaourt nature, ajouter un peu de sel et de poivre.

Il ne reste plus qu'à se régaler !!!

On peut préparer les feuilles un peu à l'avance en les gardant au frais non cuites. Il ne restera qu'à les faire cuire au moment voulu !



samedi 29 avril 2017

Chorbet Lahmé (soupe de boulettes du Liban)




Désolée, je ne suis pas très présente sur le blog en ce moment, je n'arrive pas m'organiser et trouver du temps ! Pourtant je continue à cuisiner et j'ai plein de recettes en attente de publication ! Avec les jours que nous offre le mois de mai, je vais essayer de rattraper un peu mon retard !

En attendant, je vous propose aujourd'hui, une recette du Liban : Le (la ?) Chorbet Lahmé (soupe de boulettes). J'ai trouvé cette recette sur le livre "Liban, les meilleures recettes" collection "Fait maison-d'ailleurs" aux éditions Hachette cuisine.

J'ai fait cette recette avec du bœuf car je n'aime pas l'agneau, mais elle se prépare traditionnellement à l'agneau (je précise, que le choix du bœuf était proposé dans le livre !).

Pour 6 personnes :
- 2 gros oignons ;
- 500g de viande hachée (agneau ou bœuf) ;
- 1/2cc de cannelle en poudre ;
- 1/2cc de cumin ;
- 50g de pignons (facultatif. Et comme je n'en avais pas, je n'en ai évidemment pas mis !) ;
- 150g de riz rond ;
- 2cs d'huile de tournesol ;
- 2cs de concentré de tomates ;
- le jus d'un citron ;
- 2 cubes de bouillon de bœuf ;
- 1 pincée de safran;
- sel et poivre.

Hacher finement un oignon et le mélanger à la viande avec le cumin, la cannelle, sel, poivre et pignons.
Former de petites boulettes de viande.

Rincer le riz et l'égoutter.

Émincer le 2ème oignon et le faire blondir dans une casserole avec l'huile de tournesol. Ajouter les boulettes de viandes et continuer la cuisson environ 5mn.

Ajouter les cubes de bouillon, 2l d'eau, le riz, le concentré de tomates, le jus de citron et le safran. Faire cuire pendant 20mn et servir chaud.

On peut aussi mettre les pignons dans la soupe au lieu de les mélanger à la viande.

C'est vraiment très bon ! on sent bien les goûts des différents épices, c'est équilibré ! Et avec le temps plus frais que nous avons en ce moment, cette soupe est très agréable à manger pour se réchauffer !

lundi 27 mars 2017

Oeufs mimosas revisités


Je cuisine très rarement les oeufs durs parce que je n'aime pas le blanc ! Les gens autour de moi le boudent souvent aussi...
Mais là, je voulais essayer de faire de beaux oeufs marbrés ! Alors pour le côté marbré... il faudra que je réessaie parce que je ne suis pas du tout satisfaite ! Déjà j'ai utilisé un colorant alimentaire trop clair, la prochaine fois je choisirai plutôt quelque chose de naturel comme du thé ou de la betterave. Et puis, je n'ai pas assez fendillé les coquilles, du coup j'ai très peu de marques. Donc colorant très clair plus très peu de marques... bah ... bof !!
Pour la farce, il me restait 2 tranches de truite fumée, et comme je voulais ABSOLUMENT tester les perles de citron que l'on m'a ramené de Menton, je me suis dit que la truite irait parfaitement avec le citron !

Pour 3 oeufs :
- 2 tranches de truite fumée ;
- 2 kiri (ou autre fromage frais) ;
- 1cs de jus de citron jaune ;
- 1cs d'aneth séchée ;
- 1 petite échalote ;
- 3 oeufs durs ;
- sel, poivre ;
- perles de citron pour la déco (facultatif).

Faire chauffer les oeufs 10mn pour obtenir des oeufs durs. Les laisser refroidir de côté.

Pour la garniture : mixer tous les aliments (sauf les perles de citron).
Couper les oeufs durs froids en 2, ôter les jaunes et les mélanger à la préparation précédente.
Mettre cette farce dans une poche à douille et remplir les blancs d’œufs.
Décorer avec un peu d'aneth et les perles de citron.

Servir bien frais en bouchées apéritive ou en entrée légère.
Pour le côté marbré, je publierai la technique quand je serai satisfaite du résultat !


dimanche 26 mars 2017

Raviolis vapeur truite fumée et poireaux



ça fait un bon moment que je n'ai pas publié !
Manque de temps, mais aussi des problèmes de cuisinière en panne... et presque 2 mois pour la réparer ! Cuisiner avec juste un mini four et un micro ondes, c'est possible, mais j'ai eu du mal !
Maintenant que j'ai retrouvé mes plaques de cuisson je vais pouvoir m'y remettre !
Et comme ça fait presque 2 mois que j'ai envie de raviolis vapeur, j'en ai préparé pour le déjeuner !

Pour 8 raviolis vapeur :
La pâte (source : "Toutes les bases de la cuisine chinoise" de Margot Zhang) :
- 125g de farine ;
- 1 pincée de sel ;
- 80ml d'eau bouillante.

La farce :
- 2 tranches de truite fumée ;
- 2 blancs de poireaux ;
- 1cc d'épices Massala ;
- sel et poivre.

Préparer la pâte.
Mélanger les ingrédients, bien mélanger pour obtenir une pâte lisse et homogène. Couvrir et laisser reposer 15 à 30mn.

Pour la farce :
Couper les blancs de poireaux en petits morceaux. Les faire fondre dans un peu d'huile avec les épices, le sel et le poivre.
Retirer du feu, ajouter la truite fumée coupée en morceaux, mélanger et laisser refroidir.

Pour le pliage :
Former un boudin de pâte et couper des berlingots. Étaler chaque berlingot en petite galette fine.
Attention, ne pas réaliser tous les disques en une seule fois, ils vont sécher.
Déposer la farce au centre des cercles de pâte, ramener les deux côté vers le centre et pincer pour souder. Laisser les extrémités légèrement ouvertes afin que la vapeur s'échappe à la cuisson.

Déposer les raviolis dans un panier en bambou, le fermer, le déposer sur une casserole d'eau et commencer la cuisson à froid. (ça fonctionne tout aussi bien dans le panier de la cocotte minute ! )
Laisser cuire environ 20/30mn.
Servir avec une sauce soja : 1cs de sauce soja, 2cs d'eau et quelques gouttes d'huile de sésame.





lundi 6 février 2017

Potage Saint Germain presque comme celui de Chef Damien (750g La Table)


"Presque", simplement parce-que Chef Damien le sert avec des saucisses de Meurtau. Je n'en avais pas, j'ai mis des lardons. Pour le reste, c'est la recette du Chef !

Il y a quelques jours, nous nous sommes retrouvés entre amis dans un des restaurants de Chef Damien : 750g La Table !
Le concept : Une carte comprenant 3 entrées, 3 plats + 1 végétarien et 3 desserts. Le tout fait maison avec des produits de saison ! La carte change donc toutes les semaines.
Le soir où nous y sommes allés il y avait ce fameux potage St Germain. N'appréciant pas vraiment les pois cassés je n'en ai pas pris. Mais, curieuse des "hmmm elle est super bonne la soupe !" De mes amis, j'y ai gouté... Et là, en effet... Et comme à 750g La Table il n'y a pas de secrets et que si l'on souhaite, on repart avec les recettes, je me suis empressée de la demander !
Je l'ai donc préparé dés le lendemain. Avec les températures glaciales que nous avions, quoi de mieux qu'une bonne soupe ?

Pour 4 personnes :
- 1 oignon ;
- 1 carotte ;
- 1 blanc de poireau ;
- 200g de pois cassés ;
- 1l de bouillon de poule ;
- 1 gousse d'ail ;
- des lardons (ou une saucisse de Morteau) ;
- sel, poivre.

Couper l'oignon, la carotte et le blanc de poireau et les faire fondre dans un peu de beurre pendant 10mn.
Ajouter les pois cassés, la gousse d'ail et le bouillon et laisser cuire 25mn (c'est le temps que m'a donné Chef Damien, avec ma plaque électrique ça a mis un peu plus de temps pour que les pois cassés soient cuits).
Mixer le tout en vérifiant la fluidité de la soupe. Assaisonner !
Faire revenir et dorer des lardons (ou la saucisse) sans matières grasses.
Servir la soupe, ajouter sur le dessus une cuillère à soupe de crème (facultatif), les lardons, un peu de piment d'Espelette (facultatif, j'avoue j'en mets partout),  du persil (facultatif) et servir avec des croûtons !



Pour plus d'informations sur les restaurants de Chef Damien (lieux, horaires, formules, etc.), Ça se passe ici : 750g La Table ou sur Facebook !

dimanche 5 février 2017

Tarte abricots/crème d'amande et fève Tonka


Il fait gris... J'ai envie de soleil !
Il me restait une boîte d'abricots au sirop ! Du coup, j'ai préparé cette tarte pour le goûter !
Comme je suis en panne de cuisinière et que je n'ai ni plaques ni four, j'ai utilisé ma tourtière "tarte réussite" (d'où les stries sur la tarte !)

Pour 1 tarte :
La pâte sucrée :
- 200g de farine ;
- 90g de beurre ;
- 10g de sucre ;
- 1 pincée de sel.

Pour la garniture :
- 1 grosse boîte d'abricots au sirop ;
- 15cl de crème liquide ;
- 2 oeuf ;
- 100g d'amande en poudre ;
- 80g de sucre ;
- 1/2 fève Tonka râpée ;
- 1 pincée de sel.

Préparer la pâte :
Mélanger tous les ingrédients afin d'obtenir un aspect sablonneux. Ajouter de petites quantités d'eau au fur et à mesure afin d'obtenir une pâte bien lisse, maléable et non collante.
L'envelopper de papier film et placer 30mn au frais.

Étaler la pâte et foncer un moule.
Cuire à blanc la pâte (environ 5mn).
Saupoudrer d'un peu de sucre et de chapelure (ça va permettre d'absorber le jus des abricots et de garder une pâte croustillante !)
Déposer les abricots et remettre à cuire 10mn.
Pendant ce temps, mélanger les œufs, le sucre, l'amande en poudre, la 1/2 fève tonka râpée et une pincée de sel.
Verser cette préparation sur la tarte et faire chauffer une dernière fois pendant 20mn.

Pour faire cette tarte au four, prechauffer le four à 180 °c et suivre les mêmes étapes et temps. Peut être surveiller un peu plus pour la dernière cuisson.

À refaire aussi avec des abricots frais en été ! En ajoutant un peu de sucre à la garniture si ils ne sont pas trop sucrés.



lundi 2 janvier 2017

Cupcakes Ferrero rochers


Tout d'abord, très bonne année à tous !
Les fêtes de fin d'année sont derrière nous, et avant de se lancer dans un régime pour éliminer tous les excès, je vous propose, en ce deuxième jour de 2017, de recycler un peu de chocolat !
Un petit goûter gourmand et calorique, certes, mais au point où nous en sommes en cette période !
J'ai trouvé ces cupcakes chez Hanane du blog Recettes by Hanane ! Ils me faisaient de l’œil !!!
J'ai juste modifié la base de cupcakes que j'ai préféré préparer nature et non chocolatée.

Pour 6 cupcakes :
- 2 oeufs ;
- 30g de sucre ;
- 25g de poudre d'amande ;
- 25g de farine ;
- 1 pointe de couteau de bicarbonate ;
- 40g de beurre ;
- 1 pincée de sel ;
- Nutella (ou autre) ;
- 6 Ferrero Rochers.

Préchauffer le four à 180°C.
Faire fondre le beurre et le mélanger au sucre.
Ajouter le reste des ingrédients sauf le Nutella et les Rochers.
Verser la pâte dans des moules à cupcakes et enfourner pour 15mn.

Quand les cupcakes sont froids, évider les centre (j'ai utilisé une cuillère parisienne).
Remplir la cavité de Nutella (qui doit légèrement déborder sur les côtés) et placer un Rocher.

Rien de plus simple !!!